Innate Pharma s'effondre de plus de 40% après le revers sur lirilumab

Innate Pharma s'effondre de plus de 40% après le revers sur lirilumab©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 09h40

Innate Pharma ne conduira pas lirilumab en combinaison plus loin dans le cancer de la tête et du cou, dans le cadre du partenariat avec Bristol-Myers Squibb, suite à des résultats décevants lors de l'essai en cours, qui n'a pas démontré de bénéfice évident pour les patients ni fourni de perspective de développement claire. Le laboratoire évalue avec BMS l'intérêt d'explorer d'autres combinaisons. La nouvelle va évidemment peser sur un dossier qui a déjà perdu beaucoup de terrain cette année. Le titre a mis du temps à coter. Il a ouvert sur un plongeon de -44,5% à 4,88 euros.

Portzamparc a réduit de 18,30 à 16,50 euros son objectif sur le laboratoire ce matin. "Cette annonce fait suite aux résultats, eux-mêmes décevants, de l'essai EffiKIR", rappelle l'analyste, qui recommande malgré tout à ses clients l'achat du titre. Le bureau d'études est d'autant plus surpris que les résultats intérimaires présentés en novembre 2016 étaient plutôt encourageants. Bryan Garnier maintient également un biais acheteur, malgré un objectif abaissé de 23 à 18,60 euros. L'analyste a abaissé à 0,75 euro par action sa valorisation de lirilumab, le solde étant essentiellement constitué de monalizumab (11 euros) et IPH4102 (3,50 euros).

Oddo BHF a abaissé d'achat à neutre sa recommandation, en plaçant son objectif de cours sous revue le temps de recalculer la contribution de lirilumab, qui représentait jusque-là 6,80 euros sur une valorisation de 20 euros l'action. Gilbert Dupont a également révisé sa recommandation, qui passe d'acheter à vendre avec un objectif réduit de 19,50 à 7 euros. L'analyste table désormais sur un arrêt du développement dans le cancer de la tête et du cou et réduit de 30 à 5% la probabilité d'arrivée sur le marché d'un candidat dans le cadre des accords avec BMS.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.