Installux : le taux de marge brute progresse de 1,2 point

Installux : le taux de marge brute progresse de 1,2 point©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 30 avril 2021 à 18h33

Le chiffre d'affaires du Groupe Installux en 2020 s'est élevé à 113,2 ME, en repli de 15% par rapport à 2019, dont 3% en raison de la déconsolidation de la filiale Roche Habitat opérée au 1er janvier 2020. Cette diminution a concerné essentiellement la France car l'export a pu préserver ses volumes. Cette baisse d'activité est la conséquence directe de la crise sanitaire qui a nécessité des mesures de confinement dès le 17 mars et a perturbé l'activité jusqu'au terme du 1er semestre qui a vu son chiffre d'affaires diminuer de 27%. En revanche, le Groupe a su retrouver au cours du 2ème semestre un niveau d'activité quasiment comparable au 2ème semestre 2019 avec une baisse de seulement 2%.

Le chiffre d'affaires du Groupe Installux en 2020 s'est élevé à 113,2 ME, en repli de 15% par rapport à 2019, dont 3% en raison de la déconsolidation de la filiale Roche Habitat opérée au 1er janvier 2020. Cette diminution a concerné essentiellement la France car l'export a pu préserver ses volumes.
Cette baisse d'activité est la conséquence directe de la crise sanitaire qui a nécessité des mesures de confinement dès le 17 mars et a perturbé l'activité jusqu'au terme du 1er semestre qui a vu son chiffre d'affaires diminuer de 27%. En revanche, le Groupe a su retrouver au cours du 2ème semestre un niveau d'activité quasiment comparable au 2ème semestre 2019 avec une baisse de seulement 2%.

RÉSULTATS ET ÉLÉMENTS BILANTIELS

Les mêmes causes ont produit les mêmes effets sur le résultat opérationnel courant, puisque la baisse de 5,5 ME constatée au cours de l'année 2020 concerne le 1er semestre pour un montant de 5,2 ME.

La marge brute a diminué en valeur absolue de 8,9 ME, mais le Groupe a su améliorer son taux de marge brute enregistrant une hausse de 1,2 point pour le porter à 52,2%, et ce en l'absence de hausse des tarifs de ventes.

Les frais variables ont baissé de 2,4 ME en grande partie en raison de la baisse des volumes. Ils ont représenté 8,7% du chiffre d'affaires, en légère baisse par rapport à 2019.
Les frais fixes d'un total de 20,8 ME ont été globalement stables.

Les charges de personnel d'un montant de 22 ME, ont diminué de 0,9 ME. Les principales baisses proviennent de la déconsolidation de Roche Habitat pour 1,6 ME, de l'impact de l'activité partielle en raison de la crise sanitaire évalué à 1,3 ME et d'une diminution du montant de l'intéressement et de la participation pour 0,3 ME charges comprises. La principale hausse provient de l'intégration de la branche d'activité Hydro pour 1,8 ME.

Les conséquences de la cession de la filiale Roche Habitat constituent l'essentiel des éléments qui ont impacté les autres produits et charges opérationnels non courants.
Le résultat net consolidé, de près de 4 ME, est en baisse de 5 ME par rapport à 2019.

Les investissements à hauteur de 3,8 ME ont été totalement autofinancés. Le Groupe Installux n'a sollicité aucun prêt garanti par l'État, ni de reports d'échéances de dettes sociales ou de dettes fournisseurs, ni de décalages de règlement de loyers. Les sociétés françaises du Groupe ont seulement bénéficié du dispositif de l'activité partielle lorsque cela s'est avéré indispensable, et en contrepartie, il a été décidé de ne procéder à aucune distribution de dividende en 2020. La trésorerie nette du Groupe s'est ainsi appréciée de 1,7 ME et atteint un total de 25,1 ME au 31 décembre 2020.
Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale des actionnaires du 22 juin prochain le versement d'un dividende de 8 EUR par action au titre de l'exercice 2020.

PERSPECTIVES 2021

Les perspectives budgétaires pour l'année 2021 permettent au Groupe d'envisager un retour à des performances plus conformes à ses standards, et ce malgré des incertitudes liées à l'épidémie de Covid-19 et ses impacts. La tendance de ce début d'année les confirme à ce jour...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.