IntegraGen : les résultats se rapprochent de l'équilibre en 2019

IntegraGen : les résultats se rapprochent de l'équilibre en 2019
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 03 avril 2020 à 08h14

IntegraGen fait état d'un excédent brut d'exploitation 2019 quasiment à l'équilibre grâce à un EBE positif de 255.000 euros au second semestre, pour une activité en croissance de 20% à 8,28 ME. Le résultat net est négatif à hauteur de 285.000 euros contre une perte de 1,14 ME en 2018. La trésorerie nette à fin 2019 s'élève à 2,7 ME contre 3,9 ME à fin 2018. Pour l'année 2019, la consommation opérationnelle de cash s'est élevée à 0,7 ME, dont 0,6 ME lié à des dettes d'exploitation court terme, inscrites au bilan en décembre 2018 et liées à l'achat non récurrent d'équipements spécifiques pour la plateforme SeqOIA.

Le projet SeqOIA devrait permettre à la société de réaliser un chiffre d'affaires minimal de 2,700 ME, et donc d'anticiper, à ce stade, une forte croissance du chiffre d'affaires pour l'exercice.

La société prévoit également une hausse des ventes des logiciels d'interprétation des données de séquençage (SIRIUS, MERCURY et GALILEO) en mode SaaS (software as a service). L'accord avec Dana Farber constitue à ce titree une validation majeure de la stratégie en matière de logiciel. Le contrat avec l'Institut Pasteur a été prolongé jusqu'en décembre 2021, sur la base d'un niveau de prestation en hausse.

La trésorerie disponible permettra de financer les besoins opérationnels et en matière d'investissement.

Compte tenu de la crise sanitaire en cours, la firme a mis en place un plan de continuité, incluant des dispositifs de télétravail pour toutes les équipes informatiques et commerciales mais également, dès le 20 mars, le déploiement de mesures de chômage partiel, le report de paiement des charges sociales et fiscales, et sollicité divers mécanismes d'avances de façon à préserver la trésorerie.

Au 31 mars 2020, la trésorerie disponible s'élevait à 2,5 ME ; le chiffre d'affaires (non audité) à la date du 31 mars est ressorti en hausse de 10% par rapport à la même période en 2019. Bien que la société ne soit pas en mesure d'évaluer, à ce jour, les perspectives du second semestre 2020, IntegraGen poursuit ses opérations de séquençage, grâce à l'engagement des équipes sur le site d'Evry et de l'Institut Pasteur, d'une part, et au travail des bio-informaticiens en télétravail, d'autre part. La stabilité du modèle économique de la société, reposant en majeure partie sur des contrats garantis à long terme et sur des projets de recherche académique et de recherche clinique, secteurs économiques en théorie moins impactés par la crise, devrait permettre à IntegraGen de reprendre son activité et de récupérer la majeure partie du manque d'activité enregistré durant la pandémie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.