Interparfums : le marché salue la très bonne fin d'année

Interparfums : le marché salue la très bonne fin d'année©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 janvier 2021 à 10h10

Interparfums dévoile des ventes annuelles supérieures aux attentes du marché et rehausse son objectif de marge opérationnelle. La société, qui exploite des noms de marques de luxe tels que Jimmy Choo, Coach ou encore Montblanc, a réalisé sur l'exercice clos un chiffre d'affaires de 367,4 millions d'euros, contre une prévision 'supérieure à 340 millions' et 344,1 ME de consensus. Les revenus affichent ainsi un repli de 24,1% et de 23,5% à change constant. Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a atteint 117 ME, en progression de 3% à change constant, signe d'un retour de l'activité à la normale.

Interparfums dévoile des ventes annuelles supérieures aux attentes du marché et rehausse son objectif de marge opérationnelle. La société, qui exploite des noms de marques de luxe tels que Jimmy Choo, Coach ou encore Montblanc, a réalisé sur l'exercice clos un chiffre d'affaires de 367,4 millions d'euros, contre une prévision 'supérieure à 340 millions' et 344,1 ME de consensus. Les revenus affichent ainsi un repli de 24,1% et de 23,5% à change constant. Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a atteint 117 ME, en progression de 3% à change constant, signe d'un retour de l'activité à la normale.

Interparfums anticipe désormais une marge opérationnelle supérieure à 11% contre une fourchette précédente comprise entre 7% et 8%.

Philippe Santi, directeur financier, a déclaré : "la souplesse de notre modèle de fonctionnement nous a permis d'adapter le niveau de nos dépenses tout au long de l'année. Sur la base des ventes supplémentaires générées en fin d'année, notre marge opérationnelle pour l'ensemble de l'année 2020 devrait dépasser 11%".

Le marché salue logiquement ces annonces avec un titre qui avance de 6,4% à 42,5 euros. 'Neutre' avec un objectif de 42,6 euros, Midcap Partners met en avant l'agilité du groupe. "Interparfums présente un management crédible, réactif & créatif, un modèle opérationnel agile et un track record impressionnant sur certaines licences (Montblanc, Coach, JC) qui constitue un atout pour remporter de nouvelles licences ajoutant du CA sur une structure de couts fixes à 40%. La situation de cash net permet d'envisager sereinement l'avenir et la conquête de nouvelles licences quand le parfum reste une diversification naturelle pour de nombreuses maisons de couture-luxe".

Pour Oddo BHF, Interparfums rassure quant à la bonne tenue de la Parfumerie et le bon comportement de ses marques dans ce marché, mais il renoue en outre, avec son habitude de battre ses guidances. Même s'il ne s'agit vraisemblablement que d'une croissance liée au rebond mécanique du marché et au sale-in, le retour au niveau d'activité du T4 2019 est clairement inattendu et positif, sachant que la perspective du lancement Moncler en 2022 soutient la visibilité. De quoi devenir 'acheteur' du dossier avec une cible relevée de 45 à 48 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.