Interparfums : question de prix

Interparfums : question de prix©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 23 juin 2021 à 11h19

Interparfums recule de 2,4% à 52,80 euros ce mercredi, malgré les analystes de Midcap Partners qui sont passés à l''achat' sur le dossier et ont ajusté leur cible en légère hausse à 60,4 euros. Le groupe est entré début juin en négociations exclusives avec Salvatore Ferragamo en vue de gérer la licence mondiale des parfums de la marque Ferragamo. La structure de la transaction envisagée vise à donner un nouvel élan à l'activité parfums du groupe transalpin, en préservant la valeur et l'héritage de la marque, avec des produits Made in Italy et une distribution sélective dans le monde entier, conformément au positionnement de la marque, souligne SF.

Interparfums recule de 2,4% à 52,80 euros ce mercredi, malgré les analystes de Midcap Partners qui sont passés à l''achat' sur le dossier et ont ajusté leur cible en légère hausse à 60,4 euros. Le groupe est entré début juin en négociations exclusives avec Salvatore Ferragamo en vue de gérer la licence mondiale des parfums de la marque Ferragamo. La structure de la transaction envisagée vise à donner un nouvel élan à l'activité parfums du groupe transalpin, en préservant la valeur et l'héritage de la marque, avec des produits Made in Italy et une distribution sélective dans le monde entier, conformément au positionnement de la marque, souligne SF.

Oddo BHF estimait dernièrement que la capacité du management à signer des licences serait une nouvelle fois illustrée avec un tel "deal" (au cours des 11 derniers exercices, ITP a conclu 10 accords de licence et au fur et à mesure, ITP renforce son identité de promoteur de marques de luxe abordables). Et comme pour Montblanc l'année dernière, Interparfums créerait la surprise... A 'surperformance' sur la valeur, l'analyste notait cependant que le groupe présente des multiples très élevés, même en tenant compte du cash (200 ME). Cela tient au très bon 'track-record' du dossier... En outre, Interparfums fait figure d'unique "midcap du Luxe", ce qui explique aussi ses multiples. Plus que la valorisation, les investisseurs achète la valeur pour sa croissance, sa capacité à enrichir son portefeuille et son 'track-record'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.