Inventiva : la position de trésorerie (net de l'impact de change) s'élevait à 113 ME au 31/12

Inventiva : la position de trésorerie (net de l'impact de change) s'élevait à 113 ME au 31/12©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 mars 2021 à 07h34

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d'autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, publie aujourd'hui ses résultats pour l'année 2020. Au 31 décembre 2020, la position de trésorerie de la Société (net de l'impact de change) s'élevait à 113 millions d'euros, contre 124,6 millions d'euros au 30 septembre 2020, et 35,8 millions d'euros au 31 décembre 2019.

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d'autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, publie aujourd'hui ses résultats pour l'année 2020.
Au 31 décembre 2020, la position de trésorerie de la Société (net de l'impact de change) s'élevait à 113 millions d'euros, contre 124,6 millions d'euros au 30 septembre 2020, et 35,8 millions d'euros au 31 décembre 2019.

En 2020, les flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles s'élevaient à -30,6 millions d'euros en 2020 contre -28,4 millions d'euros en 2019. Cette hausse reflète principalement les frais généraux et administratifs et les dépenses non-récurrentes plus élevés au cours du second semestre de l'année, liées à l'introduction en bourse de la Société aux États-Unis et à sa cotation sur le Nasdaq. Ces coûts ont été en partie compensés par les économies générées par l'arrêt du développement clinique de lanifibranor dans la sclérodermie systémique en 2019 et le Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) mis en place par la suite, mi-2019, ainsi que, dans une moindre mesure, par la fin de l'étude clinique de Phase IIb NATIVE dans la NASH en juin 2020. Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles ont également été positivement impactés par la réception de 4,2 millions d'euros en janvier 2020, au titre du Crédit d'Impôt Recherche (CIR) 2018 et par la réception en avril et en juin 2020 de 4,2 millions d'euros au total au titre du CIR 2019. En 2019, Inventiva a enregistré le paiement de 3,6 millions d'euros au titre du CIR 2017 au 4ème trimestre, le paiement d'étape de 3,5 millions d'euros versé par AbbVie suite au recrutement du premier patient atteint de psoriasis dans l'étude clinique en cours avec ABBV-157 et le dernier paiement de la part de Boehringer Ingelheim dans le cadre de sa collaboration avec la Société.

Les flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (nets de la variation des dépôts à court terme) en 2020 sont restés stables comparés à 2019 et se sont élevés à -0,9 millions d'euros.
Enfin, les flux nets de trésorerie liés à l'activité de financement en 2020 se sont élevés à 111,7 millions d'euros contre 8,4 millions d'euros en 2019, notamment grâce à : l'émission de 15 millions d'euros (produit brut) sous forme d'actions ordinaires auprès de certains investisseurs de la Société en février 2020, l'obtention d'un Prêt Garanti par l'Etat (PGE) d'un montant de 10 millions d'euros auprès d'un syndicat de banques françaises en mai 2020 et la réception de 94,9 millions d'euros4 (produit brut) suite au succès de l'introduction en bourse de la Société aux Etats-Unis en juillet 2020, prolongeant la visibilité financière d'Inventiva jusqu'au 4ème trimestre 2022.

Le chiffre d'affaires de la Société en 2020 s'est élevé à 0,4 millions d'euros contre 7 millions d'euros en 2019. Alors qu'Inventiva ne prévoyait pas de générer de chiffre d'affaires en 2020, cette baisse s'explique par le fait que la Société a enregistré le paiement de 3,5 millions d'euros reçu dans le cadre de son partenariat avec AbbVie en décembre 2019, les revenus de 2,6 millions d'euros dans le cadre de son partenariat avec Boehringer Ingelheim en novembre 2019, incluant le paiement de 0,5 millions d'euros et la reprise de 2,1 millions d'euros sur la période, en application de la norme IFRS 15 "Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients", à la fin de cette collaboration de recherche, après qu'Inventiva ait rempli tous ses engagements contractuels.

Les autres revenus se sont établis à 4,9 millions d'euros en 2020 contre 4,3 millions d'euros en 2019, en hausse de 14%, principalement liée aux versements reçus aux titres des CIR 2018 et 2019.

Les frais de 'R&D' ont atteint 23,7 millions d'euros en 2020 contre 33,8 millions en 2019, en baisse de 29%. Ces frais ont été principalement dédiés au développement de lanifibranor dans le traitement de la NASH et d'odiparcil dans le traitement de la MPS VI. La baisse des frais de 'R&D' par rapport à 2019 reflète principalement l'arrêt du développement clinique de lanifibranor dans la sclérodermie systémique en février 2019 et les économies générées par le Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) mis en place par la suite, l'année 2020 enregistrant le plein effet de ces économies. Par ailleurs, alors que la Société avait enregistré des dépenses de R&D liées à l'étude clinique de Phase IIb NATIVE dans la NASH pour l'ensemble de l'exercice 2019, Inventiva n'a pas enregistré autant de dépenses de développement clinique au deuxième semestre 2020 qu'au premier semestre 2020, suite à la publication des principaux résultats positifs de l'étude de Phase IIb NATIVE en juin 2020.

Les frais généraux et administratifs se sont élevés à 8,5 millions d'euros en 2020 contre 6,1 millions d'euros en 2019, principalement dus aux dépenses engagées dans le cadre de la préparation de l'introduction en bourse de la Société aux États-Unis et à l'augmentation des dépenses opérationnelles récurrentes liées au statut de double cotation d'Inventiva à la suite de sa cotation sur le Nasdaq.

Les autres produits (charges) opérationnels se sont établis à 2,2 millions d'euros en 2020 contre 1,5 millions d'euros en 2019. Le premier semestre 2019 prend en compte l'enregistrement d'une provision de 1,1 millions d'euros relative au Plan de Sauvegarde de l'Emploi, tandis que l'année 2020 a enregistré des dépenses non-récurrentes engagées dans le cadre de l'introduction en bourse aux États-Unis, non imputées sur la prime d'émission des actions émises, et un produit net non-récurrent lié au CIR des années précédentes.
En raison du taux de change défavorable entre le dollar et l'euro suite à l'introduction en bourse de la Société aux États-Unis et à sa cotation sur le Nasdaq en juillet 2020, Inventiva a comptabilisé une perte financière nette de 3,9 millions d'euros.

Le résultat net d'Inventiva s'est élevé à -33,6 millions d'euros en 2020 contre -30,2 millions d'euros en 2019.

Calendrier de l'étude clinique de Phase III évaluant lanifibranor dans la NASH

Inventiva progresse sur le lancement de son étude clinique de Phase III NATIV3 (NASH lanifibranor Phase 3 trial) évaluant lanifibranor dans la NASH et a défini le calendrier suivant pour la première partie de l'étude5 :

Ouverture du premier site - prévue au deuxième trimestre 2021
Première visite du premier patient - prévue au troisième trimestre 2021
Première visite du dernier patient - prévue au deuxième semestre 2022
Dernière visite du dernier patient - prévue au premier semestre 2024
Publication des principaux résultats - prévue au deuxième semestre 2024

Prochaines étapes clés attendues

Lancement de l'étude clinique de Phase III NATIV3 évaluant lanifibranor dans la NASH - prévu au premier semestre 2021

Finalisation par AbbVie de l'étude clinique de Phase I en cours avec cedirogant (ABBV-157) chez des patients atteints de psoriasis - prévue au deuxième trimestre 2021

Point sur la stratégie de développement d'odiparcil - prévu en 2021

Prochaines participations à des conférences investisseurs

H.C. Wainwright Virtual Global Life Sciences Conference, 9-10 mars 2021
33rd Virtual Roth Conference, 15-17 mars 2021
7th Annual Truist Securities 2021 Life Sciences Summit, 4-5 mai 2021
Jefferies Virtual Healthcare Conference, 1-3 juin 2021

Prochaines participations à des conférences scientifiques

International Liver Congress 2021, 23-26 juin 2021

Frédéric Cren, Président-directeur général et cofondateur d'Inventiva, a déclaré : "2020 a été l'une des années les plus déterminantes d'Inventiva depuis sa création en 2012, marquée par une série d'avancées majeures. Suite aux résultats très prometteurs de notre étude clinique de Phase IIb NATIVE dans la NASH et à l'obtention du statut de Breakthrough Therapy auprès de la FDA américaine, la FDA et l'EMA nous ont donnés leur feu vert pour lancer notre étude pivot de Phase III avec notre principal candidat médicament, dont nous avons finalisé le design en ce début d'année. Ces étapes confirment le potentiel de lanifibranor comme traitement de référence pour la NASH et nous avons ainsi décidé de concentrer nos efforts sur ce programme tout en étudiant les différentes options pour optimiser le développement de notre deuxième candidat médicament en phase clinique, odiparcil, dans la MPS VI. En parallèle, nous avons considérablement étendu notre horizon financier et renforcé notre visibilité aux États-Unis grâce au succès de notre introduction en bourse sur le Nasdaq Global Market. Avec la nomination du Dr Michael Cooreman au poste de Directeur Médical et l'ouverture récente de la filiale d'Inventiva aux États-Unis, nous sommes en bonne voie pour lancer l'étude clinique de Phase III avec lanifibranor dans la NASH au cours du premier semestre de cette année".

Prochain rendez-vous financier : Chiffre d'affaires et situation de trésorerie du 1er trimestre 2021 le jeudi 13 mai 2021 (après clôture des marchés aux Etats-Unis).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.