Inventiva : publication de nouvelles données pré-cliniques démontrant les effets bénéfiques de lanifibranor sur la cirrhose

Inventiva : publication de nouvelles données pré-cliniques démontrant les effets bénéfiques de lanifibranor sur la cirrhose©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 08 décembre 2020 à 07h28

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d'autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, annonce aujourd'hui la publication par la revue scientifique, évaluée par des pairs, "Journal of Hepatology" d'un article sur les effets bénéfiques de lanifibranor sur les maladies hépatiques chroniques avancées ('advanced chronic liver disease' - ACLD).

Intitulé "The pan-PPAR agonist lanifibranor improves portal hypertension and hepatic fibrosis in experimental advanced chronic liver disease", l'article revient sur les effets du principal candidat médicament d'Inventiva lanifibranor, un agoniste du récepteur activé par les pan-proliférateurs de peroxysomes (pan-PPAR), dans deux modèles pré-cliniques distincts de cirrhose et dans des cellules hépatiques de patients cirrhotiques. L'objectif de ces études était d'évaluer le potentiel thérapeutique de lanifibranor pour le traitement de la cirrhose avancée.

La cirrhose résulte d'une lésion hépatique persistante, dont la forme peut varier. La consommation excessive d'alcool, les mauvaises habitudes alimentaires et les infections virales de l'hépatite B et C en sont les causes les plus fréquentes. A la suite d'une lésion hépatique persistante, les mécanismes de cicatrisation des tissus peuvent être dérégulés, entrainant une fibrose hépatique qui peut évoluer vers une cirrhose décompensée et, dans certains cas, vers un carcinome hépatocellulaire.

Les résultats des études pré-cliniques montrent que lanifibranor a amélioré l'hypertension portale, la fibrose et la résistance vasculaire du foie, trois syndromes cliniques fréquents et graves associés à la cirrhose. Le candidat médicament a également réduit le nombre d'ascites, la capillarisation sinusoïdale, les phénotypes activés des cellules endothéliales sinusoïdales du foie ('liver sinusoidal endothelial cells' - LSEC) et des cellules stellaires hépatiques ('hepatic stellate cells' - HSC) ainsi que la fonction microvasculaire et l'inflammation du foie. Les résultats montrent également que les trois isoformes PPAR ont été régulés à la baisse chez les patients cirrhotiques ainsi que dans les modèles pré-cliniques.

Par ailleurs, une expression différentielle des isoformes PPAR a été observée dans les différents types de cellules hépatiques, soulignant l'importance de cibler les trois isoformes pour le traitement de la cirrhose. Enfin, les résultats indiquent que lanifibranor a amélioré les phénotypes des hépatocytes et des cellules stellaires hépatiques isolés de patients cirrhotiques, suggérant que les effets positifs observés dans les deux modèles pré-cliniques pourraient être transposés à ces patients.

Pierre Broqua, Directeur Scientifique et cofondateur d'Inventiva, a commenté : "Nous sommes ravis que nos derniers résultats pré-cliniques avec lanifibranor pour le traitement de la cirrhose soient publiés dans la très reconnue revue scientifique Journal of Hepatology. Cet article scientifique illustre clairement que lanifibranor améliore considérablement les caractéristiques clés de cette maladie grave, dont il n'existe à ce jour pas de traitement sûr et efficace. Ces effets bénéfiques sont liés à la capacité de notre candidat médicament le plus avancé lanifibranor à cibler simultanément les trois isoformes PPAR et viennent soutenir son évaluation clinique pour le traitement de la cirrhose".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.