Ipsen décèle une utilisation limitée du BoNT-A dans le traitement de la spasticité

Ipsen décèle une utilisation limitée du BoNT-A dans le traitement de la spasticité©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 11 juin 2021 à 08h06

Ipsen a annoncé les résultats d'une nouvelle analyse de données issues de deux bases de données pour évaluer en vie réelle les modèles de traitement actuels des adultes atteints de spasticité. L'analyse s'est focalisée sur les patients ayant été traités avec une toxine botulinique de type A (BoNT-A). Ipsen s'est appuyé sur deux grandes bases de données d'assurance maladie aux Etats-Unis couvrant plus de 15 millions de patients, dont près de 1,3 million de personnes atteintes de spasticité.

Ipsen a annoncé les résultats d'une nouvelle analyse de données issues de deux bases de données pour évaluer en vie réelle les modèles de traitement actuels des adultes atteints de spasticité. L'analyse s'est focalisée sur les patients ayant été traités avec une toxine botulinique de type A (BoNT-A). Ipsen s'est appuyé sur deux grandes bases de données d'assurance maladie aux Etats-Unis couvrant plus de 15 millions de patients, dont près de 1,3 million de personnes atteintes de spasticité.

Bien que ce traitement soit recommandé en première ligne, seuls 3 à 4% des adultes éligibles atteints de spasticité ont été traités par toxine botulinique de type A (BoNT-A). Ces données figureront dans l'un des 13 abstracts qu'Ipsen va présenter lors du congrès virtuel 2021 de l'ISPRM

Rappelons que la spasticité est généralement due à des lésions de la partie du cerveau ou de la moëlle épinière qui commande les mouvements volontaires. Ces lésions provoquent un changement dans l'équilibre des signaux entre le système nerveux et les muscles, ce qui entraîne une activité musculaire accrue. Les injections de toxine botulinique dans des muscles spécifiques chez les personnes souffrant de troubles moteurs permettent de détendre temporairement les muscles, ce qui contribue à soulager les symptômes et facilite ainsi la rééducation. Les injections de BoNT-A sont recommandées en première ligne chez l'adulte atteint de spasticité dans plusieurs pays, dont les Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.