Ipsen démontre son engagement à aller au-delà des analyses de résultats traditionnelles pour les patients atteints d'un carcinome rénal

Ipsen démontre son engagement à aller au-delà des analyses de résultats traditionnelles pour les patients atteints d'un carcinome rénal©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 février 2021 à 07h28

Ipsen a annoncé aujourd'hui que de nouvelles données issues de son portefeuille croissant en Oncologie seront présentées lors de l'édition 2021 du Symposium de l'American Society of Clinical Oncology sur les cancers génito-urinaires (ASCO GU), qui se déroulera virtuellement du 11 au 13 février 202111.
Au total, dix abstracts couvrant plusieurs formes de cancers génito-urinaires, y compris le RCC avancé et le cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (CRPC), soulignent l'utilité des médicaments d'Ipsen et son engagement à faire progresser les soins apportés aux patients.

"Les abstracts présentés lors du Congrès ASCO GU illustrent l'engagement d'Ipsen à prioriser l'analyse de résultats qui ont un impact direct sur la vie des patients" a déclaré Amauri Soares, Vice-président Affaires médicales, Oncologie, Ipsen. "Les nouvelles données de l'essai de Phase III CheckMate-9ER démontrent qu'un traitement en première ligne associant le cabozantinib et le nivolumab a le potentiel de prolonger la vie des patients atteints d'un RCC avancé sans pour autant compromettre leur qualité de vie, par rapport au sunitinib. Nous sommes impatients de partager ces données avec la communauté médicale du Congrès ASCO GU et de proposer cette option de traitement importante aux patients, dans les meilleurs délais."

Ipsen présentera en particulier les données suivantes lors de l'édition 2021 du symposium de l'ASCO :
- les données du suivi prolongé de l'étude CheckMate-9ER, concernant notamment des patients atteints d'un RCC avancé de type sarcomatoïde - un sous-type histologique de RCC agressif associé à des pronostics défavorables ;
- les résultats rapportés par les patients atteints d'un RCC avancé, dans le cadre d'une analyse supplémentaire de l'étude CheckMate-9ER évaluant Cabometyx (cabozantinib) en association avec Opdivo (nivolumab) par rapport au sunitinib ;
- une étude comparative et rétrospective des données en vie réelle démontrant que Cabometyx (cabozantinib) a enregistré un taux de réponse significativement plus élevé par rapport à d'autres TKI (axitinib, lenvatinib, pazopanib, sorafénib, sunitinib) chez les patients atteints d'un RCC métastatique après un traitement par un inhibiteur de checkpoints immunitaires ;
- les résultats d'une étude utilisant le machine learning (apprentissage automatique) pour explorer les effets synergiques potentiels de Cabometyx (cabozantinib) avec un inhibiteur de la protéine-1 de mort cellulaire programmée (PD1) dans le RCC métastatique ;
- le concept de l'essai de l'étude de Phase III randomisée et ouverte CONTACT-02 évaluant Cabometyx (cabozantinib) et Tecentriq (atezolizumab) par rapport à un deuxième nouveau traitement hormonal (NHT) chez les patients atteints d'un CRPC5.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.