Ipsen : en mode rétro

Ipsen : en mode rétro©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 28 mai 2021 à 13h09

L'Assemblée générale mixte des actionnaires de Ipsen s'est réunie hier 27 mai à Boulogne-Billancourt, hors la présence physique des actionnaires et des autres personnes ayant le droit d'y assister. L'AG a approuvé l'ensemble des résolutions proposées par le Conseil d'administration et notamment le versement d'un dividende de 1 euro par action. Il sera mis en paiement le 2 juin. La date de détachement du coupon est fixée au 31 mai 2021.

L'Assemblée générale mixte des actionnaires de Ipsen s'est réunie hier 27 mai à Boulogne-Billancourt, hors la présence physique des actionnaires et des autres personnes ayant le droit d'y assister. L'AG a approuvé l'ensemble des résolutions proposées par le Conseil d'administration et notamment le versement d'un dividende de 1 euro par action. Il sera mis en paiement le 2 juin. La date de détachement du coupon est fixée au 31 mai 2021.

Le titre recule de 1,8% ce vendredi à 84,85 euros en bourse de Paris. Parmi les derniers avis de brokers, Barclays a réhaussé son cours cible de 89 à 92 euros avec un avis à 'surpondérer', après un trimestre jugé robuste malgré les performances très décevantes de Somatuline... La croissance du chiffre d'affaires groupe est ressortie à 5,5% à taux de change constant au premier trimestre 2021, à 658,5 millions d'euros, malgré l'impact de la pandémie. La direction a souligné la croissance de 6,4% des ventes de produits de Médecine de Spécialité à 611,5 millions d'euros, tirées par la croissance des ventes de Cabometyx (cabozantinib), Décapeptyl (triptoréline), Somatuline (lanreotide) et Dysport (toxine botulique de type A).
La baisse des ventes en Santé Familiale ressort à 5,4% à 47 millions d'euros, reflétant les effets persistants de la pandémie de la COVID-19, partiellement compensée par la reprise en Chine.

Objectifs financiers pour 2021

Le groupe a réitéré ses objectifs financiers pour l'exercice en cours. Ils intègrent l'hypothèse d'une reprise progressive de l'activité mondiale à l'issue de la crise provoquée par la pandémie de la COVID-19 d'ici le second semestre 2021...

Ces objectifs intègrent également le lancement progressif d'un générique de lanréotide en Europe d'ici-là mi-2021 et un impact limité lié au lancement de génériques de l'octréotide ou du lanréotide aux États-Unis avec des ventes totales du groupe anticipée en croissance supérieure à 4% à taux de change constant. La marge opérationnelle des activités est attendue supérieure à 30% des ventes, excluant l'impact potentiel d'investissements additionnels dans le cadre d'innovation externe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.