Ipsen : essai de Phase III encourageant sur la FOP

Ipsen : essai de Phase III encourageant sur la FOP©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 25 août 2020 à 16h26

Ipsen présentera les résultats de Move, le premier essai mondial de Phase III sur la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), lors de la réunion annuelle 2020 de l'ASBMR. Les analyses post-hoc ont démontré une réduction substantielle (62%) du volume annualisé moyen de nouvelles ossifications hétérotopiques chez les patients atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) qui étaient traités par le médicament expérimental par voie orale palovarotène.

Les résultats de la 3e analyse intermédiaire de l'essai Move suggèrent que le palovarotène pourrait offrir une solution thérapeutique significative aux patients atteints de FOP. L'administration du palovarotène dans le cadre de l'essai clinique Move a été interrompue lorsque le critère de futilité a été atteint dans le cadre de l'analyse intérimaire prévue au protocole. Cependant, des analyses post-hoc ultérieures ont révélé que le palovarotène, un agoniste du récepteur gamma de l'acide rétinoïque administré par voie orale actuellement en développement clinique, permettait de réduire le volume annuel de nouvelles ossifications hétérotopiques (OH) chez les participants enfants et adultes atteints de FOP. Ces données ont été comparées à celles de patients non traités d'une étude d'histoire naturelle sur 24 mois. Les résultats de l'essai Move ont démontré une réduction de 62% du volume annualisé moyen de nouvelles OH chez les participants traités par palovarotène par rapport aux patients non traités. Les données de tolérance du palovarotène étaient par ailleurs généralement cohérentes avec les effets indésirables connus des rétinoïdes.

Rappelons que la FOP est une maladie génétique ultra-rare qui affecte environ 1,36 personne par million de vies dans le monde. Cette pathologie se caractérise par la formation d'os dans les tissus mous et conjonctifs, connue sous le nom d'ossification hétérotopique (OH). Des épisodes sporadiques de gonflement douloureux des tissus mous, appelés "poussées", peuvent précéder les OH. Ces ossifications hétérotopiques sont permanentes et entraînent de graves limitations fonctionnelles de l'amplitude articulaire, une invalidité progressive et cumulative et une diminution de l'espérance de vie. Il n'existe à ce jour aucun traitement approuvé pour réduire ou prévenir la formation osseuse hétérotopique dans la FOP.

En séance, l'action Ipsen gagne 1,15% à 87,7 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.