Ipsen : le titre n'est plus éligible au PEA-PME

Ipsen : le titre n'est plus éligible au PEA-PME©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 02 janvier 2018 à 18h06

Ipsen annonce ne plus être éligible au dispositif PEA-PME (un plan d'épargne en actions destiné aux petites et moyennes entreprises) à compter du 1er janvier 2018.

Au 1er janvier 2018, le Groupe ne satisfera plus aux critères d'éligibilité du dispositif PEA-PME déterminés sur la base des comptes de l'avant-dernier exercice clos précédant la date d'acquisition des titres, soit les comptes consolidés de l'exercice 2016, conformément à la règlementation.

Aussi, les actions du Groupe Ipsen ne pourront plus être intégrées au sein des comptes PEA-PME. Elles restent toutefois éligibles au traditionnel Plan d'Epargne Actions (PEA).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Ipsen : le titre n'est plus éligible au PEA-PME
  • avatar
    ajlbn -

    Référence à la réaction :

    C'est évident, dès qu'une de ces familles habite un immeuble, c'est le désordre et les propriétaires ou locataires préfèrent partir car la cohabitation avec ces gens n'est pas possible, trop de bruits, manque d'hygiène et de propreté, mauvais état d'esprit... ils se tiennent mal !

    signaler au modérateur commenter
    Statut : publié
    Hier à 08:54
    nissa2004 - vous donnez un exemple, avec une population d'origine déterminée, et un comportement qui n'a pas l'air de celui défini par les textes: " usage en bon père de famille, selon la formule. Je peux vous en citer une série, dans lesquels les gens incriminés étaient des prétendus Français de souche, ou des intégrés depuis des générations. Alors ne jamais faire d'un cas d'espèce une généralité. Dans toutes les communautés, il y a des gens curieux, profiteurs, égoïstes et sans respect pour autrui. Voire même insultants ou méprisants. Et certains très hauts placés. Il se trouve que le marché du logement est gangréné par des profiteurs qui louent des lieux indignes. C'est factuel.

    100< censuré et repassé 100 fois! Enfin publié!