Ipsen : nouvelles données

Ipsen : nouvelles données©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 11 mars 2020 à 07h14

Ipsen a annoncé aujourd'hui la présentation de 13 nouveaux abstracts lors de la 17e conférence annuelle de l'European Neuroendocrine Tumor Society (ENETS), qui se déroule du 11 au 13 mars 2020 pour la première fois de façon virtuelle, ainsi que la publication simultanée de l'étude PRESTO dans la revue médicale Advances in Therapy. Ces données soutiennent l'approche personnelle d'Ipsen auprès des patients atteints de tumeurs neuroendocrines (TNE) et/ou d'acromégalie et des professionnels de santé qui traitent ces pathologies.

Les TNE sont des tumeurs rares, bien que leur incidence augmente, en partie en raison de l'amélioration du diagnostic et d'une sensibilisation accrue des patients et professionnels de santé. Les TNE et les symptômes qui leur sont associés ont un impact important sur la santé globale des patients, leur qualité de vie et leur quotidien au travail.

L'acromégalie est un trouble chronique rare dû à la production excessive d'hormone de croissance résultant du dysfonctionnement de l'hypophyse, associé à des symptômes physiques, neuropsychiatriques et neurocognitifs. En raison de son début insidieux, de sa progression lente et du manque de sensibilisation à cette maladie, l'acromégalie est souvent diagnostiquée 5 à 10 ans après son apparition. Les retards de diagnostic favorisent l'augmentation du nombre de symptômes et de comorbidités sous des formes plus sévères pouvant devenir difficiles à gérer, impacter davantage la qualité de vie des patients et augmenter le risque de mortalité.

Parmi les résultats présentés par Ipsen lors de l'édition 2020 de l'ENETS, plusieurs études parallèles à l'essai PRESTO ont été consacrées à la nouvelle seringue Somatuline Autogel (lanréotide autogel). Ces études visaient à évaluer la satisfaction des patients et des infirmiers concernant l'utilisation de la nouvelle seringue Somatuline Autogel par rapport à la version précédente (SONATE) ; à mesurer le niveau de satisfaction des patients qui s'administrent eux-mêmes le médicament avec la nouvelle seringue (AUTOSOMA) ; et plus largement, à obtenir de nouvelles informations sur les préférences des professionnels de santé pour les différents analogues de la somatostatine dans la prise en charge des TNE et de l'acromégalie.

Amauri Soares, Vice-président Affaires médicales Oncologie, Ipsen, a déclaré : "Améliorer la vie des patients souffrant de pathologies invalidantes telles que les TNE et l'acromégalie nécessite des efforts conjoints, dans une démarche collaborative. La nouvelle seringue Somatuline Autogel a justement été développée en tenant compte de l'avis des médecins, des infirmiers, des soignants et des patients qui utilisent ces systèmes d'administration tous les jours. Nous sommes fiers de partager de nouvelles données lors de la conférence de l'ENETS qui démontrent notre engagement, au-delà des études cliniques, à mieux connaître les préférences des patients et des infirmiers et à comprendre les besoins des patients concernant l'administration de leur traitement, à l'hôpital ou à domicile. Toutes ces informations nous aideront à répondre aux importants besoins non satisfaits des personnes atteintes de maladies rares."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.