Ipsen : résultats d'une méta-analyse en réseau (NMA) sur le carcinome rénal avancé

Ipsen : résultats d'une méta-analyse en réseau (NMA) sur le carcinome rénal avancé©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 31 octobre 2019 à 07h21

Ipsen a annoncé aujourd'hui que les résultats d'une méta-analyse en réseau (NMA) sur le carcinome rénal avancé (RCCa), ainsi que d'une étude d'impact budgétaire au Royaume-Uni évaluant des analogues de la somatostatine à longue durée d'action (LA-SSA) dans le traitement de l'acromégalie et des tumeurs neuroendocrines gastro entéro-pancréatiques (TNE-GEP), seront présentées à l'occasion de la conférence Europe 2019 de l'International Society of Pharmacoeconomics and Outcomes Research (ISPOR). Cette conférence se tiendra à Copenhague, au Danemark, du 2 au 6 novembre 2019.

Principales études présentées lors d'ISPOR Europe 2019

"Nous sommes impatients de communiquer ces deux séries de résultats majeurs, issus de la comparaison des traitements de première ligne et d'une analyse d'impact budgétaire d'une technique de traitement de l'acromégalie et des tumeurs neuroendocrines gastro entéro-pancréatiques", a déclaré Ulf Staginnus, Vice-Président Senior, Head Global Market Access and Pricing, Ipsen. "La conférence ISPOR Europe 2019 accueillera plus de 5.000 décideurs mondiaux du secteur de la santé qui recherchent des solutions de santé fiables et de nouvelles informations. L'événement sera l'occasion idéale pour partager ces résultats."

Les attributs de la délivrance de deux LA-SSA ont été analysés dans une étude ciblant le Royaume-Uni et évaluant l'impact budgétaire des LA-SSA, le lanréotide versus l'octréotide, dans le traitement de l'acromégalie et des TNE-GEP. Les données d'entrée du modèle (notamment les coûts d'acquisition et d'administration du médicament) s'appuyaient sur des sources d'information publiques.
L'analyse a comparé des scénarios de part de marché actuelle et hypothétique selon trois acteurs au Royaume-Uni : le National Health Service (NHS), un groupe clinique régional (CCG) et un établissement local (hôpital). Les résultats suggèrent qu'un renforcement de l'utilisation du lanréotide pour atteindre une part de marché hypothétique de 80 % au Royaume-Uni réduirait les dépenses globales de traitement des patients par LA-SSA de 2,9 millions de livres par an au Royaume-Uni (soit une réduction de 3,6 % par rapport à l'estimation budgétaire actuelle de 80,6 millions de livres).

En ce qui concerne la mise en oeuvre du traitement du RCCa, Ipsen a utilisé une NMA pour fournir aux professionnels de santé un moyen de comparaison objective des nouvelles thérapies ciblées introduites l'année dernière. Les essais randomisés sont la référence en matière de recherche comparative sur l'efficacité clinique mais ne peuvent pas toujours être utilisés pour des comparaisons de traitements cliniquement et économiquement importants. Dans ce cas, la NMA peut fournir des informations utiles. Elle démontre en effet que le cabozantinib prolonge de façon significative la survie sans progression (PFS) chez les patients à risque intermédiaire ou élevé par rapport aux traitements de référence, et qu'il peut donc être considéré comme une option efficace en traitement de première ligne du RCCa.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.