Ipsen va présenter de nouvelles données lors de la réunion annuelle de l'ASBMR sur le traitement potentiel de la FOP

Ipsen va présenter de nouvelles données lors de la réunion annuelle de l'ASBMR sur le traitement potentiel de la FOP©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 septembre 2020 à 07h18

Ipsen a annoncé aujourd'hui que de nouvelles données concernant le portefeuille croissant du Groupe dans l'aire thérapeutique des Maladies Rares seront partagées lors de sept présentations à l'occasion de la réunion annuelle de l'American Society for Bone and Mineral Research (ASBMR), qui se déroulera du 11 au 15 septembre 2020.
Ipsen va notamment présenter les résultats de son essai MOVE (lors de la session orale "Novel Therapies for Rare Bone Disease" le samedi 12 septembre de 11h00 à 12h15 ET), la première et la seule étude multicentrique de Phase III sur la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).

Le Docteur Robert Pignolo, Division de médecine gériatrique et de gérontologie, Département de médecine interne, Mayo Clinic, présentera les données de l'étude du médicament expérimental par voie orale palovarotène dans la réduction du volume de nouvelles ossifications hétérotopiques (OH) chez 107 patients enfants et adultes atteints de FOP. Les résultats d'efficacité de l'essai MOVE ont été comparés avec les données de patients n'ayant pas reçu de traitement dans le cadre de l'étude Ipsen de l'histoire naturelle (Natural History Study, NHS) 2. Les résultats de l'essai MOVE en matière de tolérance seront également présentés.

"Notre passion et notre engagement à mieux comprendre les maladies rares ont été un catalyseur de progrès dans ce programme de recherche. Nous sommes fiers de présenter les données que nous avons obtenues lors de la réunion annuelle de l'ASBMR 2020" a déclaré Howard Mayer, M.D., Vice-Président exécutif, Directeur de la Recherche et du Développement chez Ipsen. "La collaboration est essentielle dans la recherche et le développement de traitements pour les maladies rares. Nous sommes impatients de poursuivre nos travaux avec des leaders d'opinion, des cliniciens, la communauté d'associations de patients et les autorités réglementaires pour capitaliser sur nos recherches et développer des agents thérapeutiques potentiels dans les maladies rares, y compris pour les patients atteints de FOP."

Quatre posters seront présentés sur les données de l'étude NHS d'Ipsen, qui représente la plus grande étude sur la FOP de ce type au monde. Elle constitue la première étude longitudinale mondiale, multicentrique conçue pour mesurer la progression de la maladie sur trois ans. Les résultats de l'étude NHS confirment que la mesure de l'OH est un moyen viable de surveiller l'évolution de la FOP et d'évaluer l'effet potentiel du traitement pendant cette période...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.