Jacquet Metal Service : 46,2 ME de bénéfices en 2017

Jacquet Metal Service : 46,2 ME de bénéfices en 2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 mars 2018 à 19h16

Le chiffre d'affaires de Jacquet Metal Service s'établit à 418 millions d'euros, en croissance de 13,1% par rapport à celui du 4e trimestre 2016. Sur le trimestre, le résultat net part du groupe est de 9,1 ME (8,3 ME au 4e trimestre 2016).

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires du Groupe ressort à 1,741 milliard d'euros, en progression de +9,6% par rapport à 2016.

La marge brute s'établit à 443 ME et représente 25,4% du chiffre d'affaires (25,8% au T4) contre 24,3% en 2016. Les charges opérationnelles courantes s'élèvent à 358,8 ME (352,4 ME en 2016) soit une évolution de +1,8% principalement liée à l'accroissement d'activité et de rentabilité du Groupe. L'Ebitda s'élève à 106,4 ME (6,1% du chiffre d'affaires) contre 54,7 ME (3,4% du chiffre d'affaires) en 2016.

Le résultat net part du Groupe pour 2017 est de 46,2 ME (2,7% du chiffre d'affaires) contre 16 ME (1% du chiffre d'affaires) en 2016.

Structure financière

En 2017, le flux de trésorerie d'exploitation généré par le Groupe s'est élevé à 79,9 ME (43,1 ME en 2016) et les investissements à 31,9 ME (19,2 ME en 2016). Au 31 décembre 2017, le besoin en fonds de roulement opérationnel est de 383 ME (dont 418 ME de stocks) et représente 22% du chiffre d'affaires contre 23,4% fin 2016. L'endettement net s'établit à 183 ME (205 ME fin 2016) pour des capitaux propres de 332 ME, soit un ratio d'endettement net (gearing) de 55,2% (69,2% au 31 décembre 2016).

En février 2018, le Groupe a mis en place un Schuldscheindarlehen (placement privé de titres de créances de droit allemand) de 150 ME. Avec une maturité en avril 2023 (remboursement in fine) et des conditions financières optimisées, ce placement a pour objet de refinancer le Schuldscheindarlehen existant (88 ME ; maturité octobre 2020) et de financer les affaires courantes et le développement du Groupe.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU