Jacquet Metal Service : sous pression après les comptes

Jacquet Metal Service : sous pression après les comptes©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 14 novembre 2019 à 13h14

Jacquet Metal Service corrige de 7,7% à 14,80 euros ce jeudi. Dans une conjoncture nettement moins favorable que celle de l'exercice précédent, l'activité et les résultats de la société ont été principalement marqués par des conditions de marché difficiles rencontrées par la division IMS group et, dans une moindre mesure, la division Stappert sur le marché allemand et les volumes distribués par les divisions IMS group et Stappert. Le chiffre d'affaires au 30 septembre s'établit à 1,259 milliard d'euros, inférieur de -6,5% à celui du 30 septembre 2018.
La marge brute ressort à 288 millions d'euros et représente 22,8% du chiffre d'affaires (22,2% au T3), contre 327 ME (24,3% du chiffre d'affaires) au 30 septembre 2018.
Les charges opérationnelles courantes s'élèvent à 248 ME et sont, à périmètre constant, inférieures de 2,1% à celles du 30 septembre 2018.

L'Ebitda courant s'établit ainsi à 63 ME soit 5% du chiffre d'affaires. Le résultat opérationnel courant s'élève à 39 ME soit 3,1% du chiffre d'affaires contre 74 ME au 30 septembre 2018 et 5,5% du chiffre d'affaires.
Le résultat net part du Groupe s'est élevé au final à 20 ME (1,6% du chiffre d'affaires) contre 52 ME au 30 septembre 2018 (3,9% du chiffre d'affaires).

Au 30 septembre, le groupe a généré un flux de trésorerie d'exploitation de +40 ME. Le Besoin en Fonds de Roulement opérationnel s'élève à 437 ME (dont 451 ME de stocks), soit 26,4% du chiffre d'affaires, contre 24,5% fin 2018 (BFR opérationnel proforma de 428 ME dont 478 de stocks). Après prise en compte du dividende (17 ME versés en juillet) et des investissements (20 ME), l'endettement net s'élève à 199 ME pour un gearing de 52,5%. Parmi les dernières notes d'analystes, celle d'Oddo BHF est prudente avec un avis ramené d'achat à "neutre" et un cours cible ajusté de 21 à 15 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.