Jerome Powell évoque la "pire récession depuis la Seconde Guerre mondiale"

Jerome Powell évoque la "pire récession depuis la Seconde Guerre mondiale"
Le président de la Fed Jerome Powell lors de la conférence de presse de la réunion monétaire de mars 2019.

Boursier.com, publié le mardi 19 mai 2020 à 16h26

Jerome Powell, président de la Fed, s'exprime encore ce mardi, devant le Comité bancaire du Sénat américain, avec le Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin... Le sujet principal et essentiel concerne les programmes de stimulus approuvés à ce stade. Le patron de la Fed estime que "l'étendue et la rapidité de la crise sont sans précédent moderne, significativement pires que toute récession depuis la Seconde Guerre mondiale". Powell affirme que les retombées économiques de l'épidémie de coronavirus ont causé "une douleur difficile à exprimer". Powell ajoute que les États-Unis sont au milieu d'une crise sans précédent.

Néanmoins, il affirme également que cette crise sera beaucoup plus courte que durant la Grande Dépression. Alors que les chiffres de l'emploi pourraient encore se détériorer, l'économie pourrait en revanche se redresser d'ici la fin de l'année, estime le timonier de la Fed.

"Tous nos efforts sont faits pour faire ce que nous pouvons pour aider les travailleurs essentiels et créer des conditions afin qu'ils aient les meilleures chances de retourner au travail", a déclaré le président de la Fed, Jerome Powel...

Dimanche, Powell a évoqué une reprise progressive, mais a aussi appelé à "ne pas parier contre l'économie américaine à moyen terme". Il a rassuré les marchés lors d'une interview dimanche à la chaîne américaine 'CBS' dans l'émission "60 Minutes". Tout en estimant que la reprise prendrait du temps et serait progressive, il a affirmé que la crise actuelle n'est pas comparable à la Grande Dépression des années 1930. Le banquier a expliqué que l'économie devrait se reprendre plus vite que dans les années 1930, malgré une profonde récession, et surtout un chômage très élevé qui pourrait atteindre ponctuellement 25%.

Powell s'est néanmoins montré confiant dans la capacité de l'économie américaine à surmonter la crise du Covid-19 en affirmant qu'"a long terme et même à moyen terme, il ne faut pas parier contre l'économie américaine". Il a aussi réaffirmé que la Fed ferait le nécessaire pour continuer à soutenir l'économie et les marchés financiers tant que durera la crise du Covid-19.

Le patron de la Fed a répété qu'il voyait un redémarrage de l'économie au deuxième semestre 2020, ajoutant que la véritable reprise dépendrait de la vitesse à laquelle un vaccin sera trouvé pour lutter contre le coronavirus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.