Kalray renonce à atteindre un Ebitda mensuel à l'équilibre mi-2021 ; renforcement des fonds propres

Kalray renonce à atteindre un Ebitda mensuel à l'équilibre mi-2021 ; renforcement des fonds propres
finance investisseur bourse

Boursier.com, publié le jeudi 21 janvier 2021 à 19h33

L'année 2020 a été marquée par l'arrivée de Coolidge, la 3ème génération de processeurs MPPA, sur le marché des systèmes intelligents. L'enjeu était de mettre à disposition des clients et prospects commerciaux l'ensemble des éléments nécessaires à un lancement commercial en volume en 2021.

L'année 2020 a été marquée par l'arrivée de Coolidge, la 3ème génération de processeurs MPPA, sur le marché des systèmes intelligents. L'enjeu était de mettre à disposition des clients et prospects commerciaux l'ensemble des éléments nécessaires à un lancement commercial en volume en 2021.

Trésorerie

Afin de mener à bien la poursuite de son développement technologique et commercial, Kalray a sécurisé au cours de l'année 2020 de nouveaux financements en veillant à préserver les grands équilibres de son bilan entre fonds propres et dettes financières. Au total, Kalray a levé 18,2 ME sur l'exercice. Ces opérations ont été menées dans un contexte de crise sanitaire et confirment l'attractivité de Kalray pour ses partenaires et la confiance de l'ensemble des parties prenantes dans la réussite du projet. Ainsi, Kalray termine ainsi l'année 2020 avec une trésorerie disponible de 20,2 ME (15,7 ME au 31 décembre 2019).

Renforcement des fonds propres

Cependant, Kalray annonce la mise en place d'une ligne de financement en fonds propres avec Kepler Cheuvreux. Cette ligne de financement permettra de poursuivre les développements technologiques et commerciaux dans le vaste domaine du Edge Computing, au-delà des deux premiers marchés visés, et ainsi alimenter la dynamique financière au-delà du plan 2023 pour asseoir la position de leader de la Société.

Conformément aux termes de l'accord, Kepler Cheuvreux s'est engagé à souscrire des actions de la société, à sa propre initiative, pour un prix de souscription total susceptible d'atteindre jusqu'à 12 ME (prime d'émission incluse), sur une période maximale de 24 mois, sous réserve de certaines conditions contractuelles.

Les actions seront émises sur la base d'une moyenne des cours de bourse pondérée par les volumes sur les deux jours de bourse précédant chaque émission, diminuée d'une décote maximale de 6%.

Dans l'hypothèse d'une utilisation en totalité de cette ligne de financement avec l'émission de 390.000 actions, un actionnaire détenant 1% du capital de Kalray avant sa mise en place, verrait sa participation passer à 0,93% du capital sur une base non diluée et 0,84% du capital social sur une base diluée.

Perspectives

Kalray confirme son ambition de générer des revenus en hausse sensible dès 2021, de l'ordre de plusieurs millions d'euros. Kalray confirme également son objectif d'atteindre 100 ME de chiffre d'affaires annuel à moyen terme mais, compte-tenu des aléas macro-économiques liés à la poursuite de la crise sanitaire, décale de 6 mois son objectif qui s'entend désormais sur l'année civile 2023.

Dans le contexte actuel de tension générale sur les approvisionnements en composants, et afin de maintenir en parallèle un rythme d'investissements en phase avec le potentiel croissant des marchés visés, Kalray renonce à son objectif d'atteindre un Ebitda mensuel à l'équilibre mi-2021.

La société s'attachera à faire croître son chiffre d'affaires tout en maintenant sa discipline financière.

"L'industrie mondiale des semi-conducteurs est aujourd'hui à l'aube d'une nouvelle révolution qui donne lieu à d'importants mouvements stratégiques, allant des partenariats technologiques jusqu'aux rachats. Kalray est aujourd'hui idéalement positionné pour tirer profit de cette mutation. En effet, Coolidge, notre micro-processeur de dernière génération, change la donne et s'impose comme un produit de rupture sur le marché. Après plusieurs années de développement et de travail avec nos partenaires et nos clients, nous sommes heureux d'annoncer la disponibilité des premiers produits intégrant nos processeurs. Ceci nous permet tout à la fois de conforter notre objectif de ventes en volume dès cette année et, plus largement, de nous positionner comme un acteur européen de référence sur le marché mondial des processeurs intelligents et du Edge Computing", commente Eric Baissus, Président du Directoire de Kalray.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.