Kaufman & Broad : le résultat net progresse de 4,5% en 2019

Kaufman & Broad : le résultat net progresse de 4,5% en 2019©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 30 janvier 2020 à 22h21

Le chiffre d'affaires global Kaufman and Broad SA s'établit à 1,472 milliard d'euros (HT) pour 2019, en recul de 5,5% par rapport à 2018.

Le chiffre d'affaires Logement s'élève à 1,334 MdE HT (1,294 MdE HT en 2018). Il représente 90,6% du chiffre d'affaires du groupe. Le chiffre d'affaires de l'activité Appartements est en hausse de près de 1% comparé à 2018 et s'établit à 1,232 MdE HT. Le chiffre d'affaires de l'activité Maisons individuelles en village s'établit à 101,6 millions d'euros HT (73 ME HT en 2018).
Le chiffre d'affaires du pôle Tertiaire est de 130,4 ME HT (254,2 ME en 2018).

La marge brute ressort à 283,9 ME en 2019 (300 ME en 2018). Le taux de marge brute s'établit à 19,3%, stable par rapport à 2018 (19,3%).

Les charges opérationnelles courantes s'élèvent à 155,1 ME (10,5% du chiffre d'affaires), contre 162,8 ME pour la même période en 2018 (10,4% du chiffre d'affaires).

Le résultat opérationnel courant s'établit à 128,8 ME (137,2 ME en 2018). Le taux de marge opérationnelle courante s'élève à 8,7% (8,8% en 2018). L'EBIT ajusté du groupe s'élève à 139,2 ME en 2019, en repli de 6,5% par rapport à 2018. La marge d'EBIT ajusté reste stable à 9,5% (9,6% en 2018).

Le résultat net - part du groupe ressort à 76,3 ME (73 ME en 2018), en progression de 4,5%.

La dette brute s'établit à 152,1 ME, en baisse de 51,3 ME par rapport à fin 2018. Après prise en compte de la trésorerie active de 208,1 ME, la trésorerie nette ressort à 56 ME au 30 novembre 2019, en augmentation de 6 ME par rapport à fin 2018. Elle prend en compte les rachats d'actions effectués en 2019 pour un montant de 6,6 ME. La capacité financière s'élève à 458,1 ME (353,4 ME à fin 2018). Le besoin en fonds de roulement de 151,5 ME, soit 10,3% du chiffre d'affaires annuel, se compare à 110,8 ME à fin 2018 (7,1% du chiffre d'affaires).

"Les résultats de l'exercice 2019 sont conformes à nos attentes et confirment la qualité des fondamentaux de Kaufman & Broad. Dans des conditions de marché moins dynamiques, ils soulignent la capacité de son modèle de croissance à générer rentabilité et trésorerie. Nos marges de manoeuvre financières s'en trouvent ainsi renforcées au profit de notre capacité distributive mais aussi de nos choix de développements futurs face aux évolutions profondes du marché", commente Nordine Hachemi, Président-Directeur Général de Kaufman & Broad.

Dividendes

Le Conseil d'Administration de Kaufman & Broad SA proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires du 5 mai 2020 la mise en paiement d'un dividende de 2,50 euros par action, en ligne avec le dividende versé au titre de 2018. Il sera également proposé à cette Assemblée Générale de donner aux actionnaires de Kaufman & Broad la faculté de percevoir ce dividende en numéraire, en actions ou en numéraire et en actions.

Sur la base d'un environnement économique stabilisé, le Conseil d'Administration envisagera par ailleurs un dividende du même montant au titre de l'exercice 2020.

Perspectives

"En 2020, les fondamentaux du marché continueront de soutenir la demande de logements neufs. Sur la base d'une reprise des attributions de permis de construire à l'issue des élections municipales, le marché pourrait s'établir entre 115.000 et 120.000 logements. Toutefois, la dynamique actuelle continuera d'impacter les lancements de Kaufman & Broad sur le 1er semestre, nous conduisant ainsi à envisager une stabilité de nos réservations sur l'ensemble de l'exercice", souligne Nordine Hachemi.

Le dirigeant conclut : "S'agissant des perspectives d'activité et de résultats de Kaufman& Broad pour l'exercice 2020, par prudence et du fait du contexte électoral municipal, nous considérons que les prises de commandes dans l'activité Tertiaire n'auront un impact qu'en 2021. Après un 1er semestre en retrait, le chiffre d'affaires de l'ensemble de l'exercice devrait rester stable par rapport à 2019. Le taux de marge brute devrait s'établir autour de 18,5% et le taux d'EBIT entre 8% et 8,5%, ces niveaux traduisant le retour à des marges normatives dans l'activité Tertiaire".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.