Kaufman et Broad : le résultat net recule à 40 ME

Kaufman et Broad : le résultat net recule à 40 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 29 janvier 2021 à 06h45

Le chiffre d'affaires global de Kaufman et Broad s'établit à 1,163 milliard d'euros (HT) pour 2020, en recul de -21% par rapport à 2019. Le chiffre d'affaires Logement s'élève à 963,3 millions d'euros HT, (1,334, MdE HT en 2019). Il représente 82,8% du chiffre d'affaires du groupe. Le chiffre d'affaires de l'activité Appartements s'établit à 877,1 ME HT (1,232 MdE en 2019). Le chiffre d'affaires de l'activité Maisons individuelles en village est de 86,1 ME HT (101,6 ME HT en 2019). Le chiffre d'affaires du pôle Tertiaire s'établit à 194,4 ME HT (130,4 ME en 2019).

La marge brute recule à 207,2 ME en 2020 (294,3 ME en 2019). Le taux de marge brute s'établit à 17,8%, en baisse par rapport à 20% en 2019

Les charges opérationnelles courantes s'élèvent à 127 ME (10,9% du chiffre d'affaires), contre 150,9 ME pour la même période en 2019 (10,2% du chiffre d'affaires). Le résultat opérationnel courant s'établit à 80,1 ME (143,4 ME en 2019). Le taux d'EBIT s'élève à 6,9% (9,7% en 2019).

Le résultat net de l'ensemble consolidé s'élève à 56,5ME sur l'ensemble de l'année (95,5 ME en 2019). Les participations ne donnant pas le contrôle s'élèvent à 16,4 ME (17,6 ME en 2019).

Le résultat net - part du groupe ressort à 40,1 ME (77,9 ME en 2019).

"Les résultats de l'exercice 2020 sont supérieurs aux objectifs fixés en juillet dernier et confirment la capacité du modèle de croissance de Kaufman & Broad à générer rentabilité et trésorerie avec, en fin d'exercice, un excédent de 62,5 ME de trésorerie nette (hors dette IFRS 16) et une capacité financière portée à 465,2 ME", comment Nordine Hachemi, Président-Directeur Général de Kaufman & Broad.

Structure financière et liquidité

Au cours de la crise sanitaire, Kaufman et Broad n'a pas demandé le report ou la suspension du paiement de ses charges fiscales et sociales ni sollicité des prêts bancaires garantis par l'Etat, mis en place dans le cadre des mesures de soutien à l'économie. La société a en revanche procédé à l'extension d'un an de sa ligne de crédit RCF, portant ainsi la maturité de la dette à 4,2 ans.

L'endettement financier du groupe au 30 novembre 2020 fait ressortir une trésorerie nette positive (hors dette IFRS 16) de 62,5 ME, à comparer à une trésorerie nette positive de 56,0 ME à fin novembre 2019. La trésorerie active (disponibilités et valeurs mobilières de placement) s'établit à 215,2 ME (208,1 ME au 30 novembre 2019). La capacité financière s'élève à 465,2 ME (458,1 ME à fin novembre 2019).

Gouvernance

La Responsabilité Sociétale de l'Entreprise (RSE) étant devenue un enjeu structurant pour son activité, Kaufman & Broad a créé une Direction RSE, directement rattachée au Président-Directeur Général de la société. Par ailleurs un Comité RSE du Conseil d'Administration, a été également nouvellement créé. Le rôle du Comité RSE est de suivre l'exécution du plan RSE en lien avec la stratégie de l'entreprise. Il est rappelé que les critères ESG font partie intégrante des paramètres de rémunération du Management de Kaufman & Broad depuis 2018.

Perspectives

"S'agissant des perspectives commerciales résidentielles de Kaufman et Broad pour l'exercice 2021, le maintien de la tendance à la baisse de l'attribution de permis de construire constatée depuis 2019 nous conduit à anticiper un niveau de réservations comparable à celui de 2020", explique le management.

Comme annoncé en juillet dernier, le chiffre d'affaires de l'exercice 2021 devrait s'établir à environ 1,3 MdE. Dans l'hypothèse où les autorisations administratives du projet A7/A8 d'Austerlitz seraient purgées en 2021, le chiffre d'affaires pourrait être porté à 1,6 MdE. Dans le premier cas, le taux d'EBIT serait équivalent à celui de 2020 ; dans le second, il pourrait retrouver un niveau comparable à celui des années antérieures.

Il est précisé que l'ensemble de ces perspectives repose sur une stabilisation de la situation économique et sociale actuelle et une évolution de la crise sanitaire qui ne conduirait pas à de nouveaux arrêts de chantiers au cours de l'exercice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.