Kering chahuté après une note d'UBS

Kering chahuté après une note d'UBS©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 janvier 2019 à 11h59

Kering trébuche de 2,6% à 409,3 euros à la mi-journée à Paris. L'actualité du secteur est marquée par plusieurs notes d'analystes. Outre Berenberg, UBS y va également de son avis ce jeudi. Le broker suisse affirme que plusieurs signes (interactions Instagram, opinions des consommateurs chinois...) indiquent que Gucci a atteint son zénith, contraignant le broker à revoir sa recommandation sur Kering. UBS dégrade ainsi le titre du groupe de François-Henri Pinault d''acheter' à 'neutre' tout en réduisant son objectif de 575 à 450 euros. "Avec le ralentissement de la croissance, les révisions haussières sont moins probables et les questions sur les risques liés à la mode sont susceptibles d'augmenter", affirme UBS.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.