Kering recule, MainFirst dégrade

Kering recule, MainFirst dégrade
François Pinault fondateur de PPR

Boursier.com, publié le jeudi 18 juillet 2019 à 09h09

Dans un marché baissier à l'ouverture, Kering cède 1,7% à 515,7 euros. Le titre du groupe de luxe est pénalisé par une note de MainFirst qui a dégradé la valeur de 'surperformance' à 'neutre' avec un objectif inchangé de 570 euros. Malgré cet abaissement, Kering reste plébiscité par les analystes puisque selon le consensus Bloomberg, 23 sont à l''achat' sur le dossier, 6 à 'neutre' et 2 à 'vendre'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.