Kering : un analyste revalorise

Kering : un analyste revalorise©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 06 avril 2021 à 16h31

Bryan Garnier revient sur le dossier Kering alors que le groupe de luxe dévoilera ses revenus trimestriels le 20 avril (après la clôture des marchés). Le broker attend un chiffre d'affaires de 3,64 milliards d'euros, en hausse de 13% et de 18% en organique, avec un taux de change négatif de 5%. Le courtier reste très confiant dans le rattrapage de Gucci au cours des prochains trimestres et rehausse sa prévision de croissance au niveau de la société pour l'exercice 2021 à +19% contre 17,5% récemment, dont +20% pour Gucci (+18% précédemment). Le courtier reste à l''achat' sur le dossier avec une cible relevée de 640 à 650 euros.

Bryan Garnier revient sur le dossier Kering alors que le groupe de luxe dévoilera ses revenus trimestriels le 20 avril (après la clôture des marchés). Le broker attend un chiffre d'affaires de 3,64 milliards d'euros, en hausse de 13% et de 18% en organique, avec un taux de change négatif de 5%. Le courtier reste très confiant dans le rattrapage de Gucci au cours des prochains trimestres et rehausse sa prévision de croissance au niveau de la société pour l'exercice 2021 à +19% contre 17,5% récemment, dont +20% pour Gucci (+18% précédemment). Le courtier reste à l''achat' sur le dossier avec une cible relevée de 640 à 650 euros.

A noter par ailleurs que l'administrateur délégué de Dolce & Gabbana a nié toute discussion avec Kering alors que des bruits de couloir prêtaient un intérêt du propriétaire de Gucci pour la maison italienne. "Je peux absolument le démentir", a dit Alfonso Dolce à la presse transalpine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.