Klépierre : de cause à effet ?

Klépierre : de cause à effet ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 septembre 2020 à 12h59

Klépierre recule de 0,5% ce jeudi à 10,60 euros, alors que le titre a été emporté par la baisse spectaculaire d'Unibail-Rodamco-Westfield ces dernières semaines. Parmi les derniers avis de brokers, Kepler Cheuvreux a réduit sa cible de 25 à 20 euros, tandis que Morgan Stanley estime que les dernières annonces d'Unibail mettent la pression sur ses pairs, dont beaucoup sont confrontés à des problèmes similaires.
En tant que tel, il est probable qu'un plus grand nombre de foncières prennent des mesures identiques, car les conseils d'administration s'inquiètent de la disponibilité des capitaux et du soutien des investisseurs, alors que de plus en plus d'entreprises cherchent à lever des fonds... Morgan Stanley a maintenu pour sa part son avis 'sous-pondérer' sur le titre avec une cible de 10 euros.

Rappelons qu'Unibail, la foncière spécialisée dans l'immobilier commercial, a annoncé la semaine passée le lancement d'un plan de renforcement de son bilan d'au moins 9 milliards d'euros incluant une augmentation de capital de 3,5 MdsE, une limitation des dividendes en numéraire, une réduction supplémentaire des investissements et 4 MdsE de cessions d'ici fin 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.