Klépierre : la génération de cash-flow net courant est de 2,05 euros par action en 2020

Klépierre : la génération de cash-flow net courant est de 2,05 euros par action en 2020
Rives d'Arcins à Bègles

Boursier.com, publié le mercredi 17 février 2021 à 18h56

En 2020, le chiffre d'affaires total de Klépierre se monte à 1,131 milliard d'euros (1,325 MdsE au 31 décembre 2019). Il recule de -14,7%.

En 2020, le chiffre d'affaires des commerçants (hors jours de fermeture) s'élevait à 89% du niveau de l'année précédente, ce qui témoigne de la résilience de l'activité dans un contexte sanitaire difficile. Klépierre prévoit de collecter 84% du montant total de loyers facturés pour 2020. Au 1er février 2021, Klépierre a déjà collecté 81%, et 32 ME restent à collecter. Net des concessions de loyers (116 ME, dont 102 ME affectant les revenus locatifs nets de 2020), le taux de collecte s'établira à 91%. Le montant résiduel (108 ME) a fait l'objet de provisions pour créances douteuses. Les revenus locatifs nets s'élevaient à 846,2 ME au 31 décembre 2020, en baisse de -25,2% par rapport à 2019 en part totale et à périmètre courant.

En 2020, l'activité locative a été principalement axée sur la conclusion d'accords relatifs aux périodes de fermeture, afin d'optimiser la collecte des loyers et/ou de prolonger les baux de certains magasins. A ce jour, 4.972 accords ont été conclus avec des enseignes, accordant des concessions de loyers pour les périodes de fermeture. En échange de ces abattements de loyers, le Groupe a obtenu la prolongation d'une durée de 1,9 an en moyenne sur 1.933 baux. En 2020, 951 baux ont été signés, générant un taux de réversion positif de 4,5%.

Sur l'ensemble de l'année 2020, le cash-flow net courant s'élève à 2,05 euros par action, en baisse de 0,77 euro par rapport à 2019 (-27,4%), principalement du fait de la pandémie de Covid-19. Retraité de l'impact de l'étalement des concessions de loyers en application d'IFRS 16 (0,08 euro par action), le cash-flow net courant ressort à 1,97 euro par action.

En part totale et droits inclus, la valeur du portefeuille des centres commerciaux de Klépierre s'élevait à 21,623 MdsE au 31 décembre 2020, en baisse de -7,5% à périmètre courant et de -7,2% à périmètre constant sur 12 mois (4,5% sur 6 mois). Le rendement initial net EPRA moyen du portefeuille atteignait 5,3%, en hausse de +30 points de base sur 1 an.

L'actif net réévalué EPRA NTA ('Net Tangible Assets') s'élevait à 31,40 euros par action au 31 décembre 2020 (36,90 euros à fin 2019). Cette baisse s'explique par le fait que la génération de cash-flow net courant (2,05 euros par action) a été plus que compensée par la baisse de la valeur du portefeuille à périmètre constant (4,94 euros par action) et par le paiement du dividende (2,2 euros par action). L'impact lié à l'effet de change et à d'autres facteurs atteint -0,41 euro par action.

Au 31 décembre 2020, l'endettement net consolidé atteignait 9,054 MdsE (8,83 MdsE un an auparavant), soit une hausse de +224 ME, ce qui est inférieur à la baisse du cash-flow net courant (270 ME) et reflète les mesures mises en oeuvre par le Groupe pour limiter ses décaissements, notamment les dépenses d'investissement.

Le ratio d'endettement (LTV) a atteint 41,4% au 31 décembre 2020, en hausse de 140 points de base par rapport au 30 juin 2020. Le ratio dette nette/Excédent brut d'exploitation s'élevait à 10,8x au 31 décembre 2020, tandis que le ratio de couverture des frais financiers (EBE/ frais financiers) reste au niveau élevé de 7,3x.

Afin de renforcer sa position de liquidité en 2020, le Groupe a levé 1,5 MdE d'obligations avec un rendement moyen de 1,5% et une maturité de 9,5 ans. Par ailleurs, Klépierre a signé une nouvelle ligne de crédit renouvelable de 1,4 MdE pour une maturité de 5 ans incluant un critère de développement durable. Grâce à ces opérations, la position de liquidité de Klépierre s'élevait à 3,2 MdE au 31 décembre 2020. Elle couvre l'ensemble des besoins de refinancement jusqu'en mai 2024. Par ailleurs, le coût moyen de la dette a continué de baisser au cours de l'année pour atteindre 1,2% (1,5% en 2019)

Perspectives

En 2021, le Groupe anticipe un cash-flow net courant à 1,9 euros par action (hors impact de l'étalement des concessions de loyers liées à la Covid-19). Cela suppose que les mesures de fermeture actuelles, qui concernent 60% des magasins du Groupe, ne seront pas prolongées au-delà du mois de mars 2021. Au total, cela équivaut à une fermeture de 1,5 mois pour l'ensemble du portefeuille causant une perte de cash-flow de 0,25 euros par action.

La situation financière de Klépierre est solide. La gestion rigoureuse de son bilan et de ses engagements en matière de développement, notamment dans cette période particulière, ont toujours permis à l'entreprise de conserver la flexibilité lui permettant de proposer un dividende à ses actionnaires. Le Conseil de Surveillance, suivant la recommandation du Directoire, a décidé de convoquer l'Assemblée générale annuelle le 17 juin 2021 et de réserver sa décision portant sur une proposition de distribution à début mai en disposant d'une meilleure visibilité quant au redémarrage des activités.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.