Korian : le marché ne boude pas son plaisir

Korian : le marché ne boude pas son plaisir
graphique bourse trader

Boursier.com, publié le jeudi 15 mars 2018 à 11h27

Après avoir soufflé le chaud et froid lors de ses dernières publications, souffert d'arbitrages au profit d'Orpea et de LNA Santé et joué aux montagnes russes à la faveur de rumeurs de rachat finalement démenties, Korian vient de publier des comptes annuels irréprochables assortis d'un relèvement de ses objectifs de moyen terme. Les opérateurs se montrent d'ailleurs agréablement surpris, permettant au titre de bondir de 1,2% à 27,94 euros en matinée, dans un volume supérieur à la moyenne des dernières séances.

Amélioration de la rentabilité en vue

En 2017, le groupe de maisons de retraite et d'établissements pour la dépendance a amélioré de 4,3% son Ebitda, à 440 ME, légèrement au-dessus des attentes du consensus qui se situaient à 428 ME. Cette performance est due à un effet mix " favorable " sur les charges immobilières, lié aux acquisitions en Belgique. Autres bonnes surprises avec le résultat opérationnel courant (EBIT) qui s'élève à 283 ME, soit 9% du CA (contre 8,9% en 2016) alors que les analystes tablaient sur 8,6%, et avec une solide génération de cash, à 208 ME.

Côté perspectives, Korian confirme sa guidance d'une croissance du chiffre d'affaires supérieure à 5,5% en 2018 et ajuste ses objectifs de rentabilité sur le moyen terme. Le groupe guide désormais sur une marge opérationnelle (EBITDA) de 14,3% en 2019 (contre autour de 14% précédemment) et de près de 15% en 2021 (contre autour de 14,5% auparavant), compte tenu notamment de la montée en puissance de sa nouvelle stratégie immobilière. L'ensemble des autres objectifs financiers du plan stratégique Korian 2020 est confirmé.

Ajustements de broker

Les analystes jugent plutôt favorablement ces indications, tout en s'interrogeant sur la communication du groupe - qualifiée d'"étrange" par Bryan Garnier. Quelques ajustements sont à signaler avec le relèvement d'objectif de Portzamparc de 30 à 33 euros, pour une opinion "acheter" confirmée, et celui d'Oddo BHF (de 27 à 29,50 euros), malgré une recommandation dégradée d'"achat" à "neutre" suite à la revalorisation récente de Korian. Le broker considère malgré tout que la problématique actionnariale est de nature à (ré)activer la dimension spéculative, avec une valorisation qui pourrait atteindre 35 euros dans ce scénario.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.