Korian : marque une pause

Korian : marque une pause©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 décembre 2020 à 16h13

Korian reperd 1% sur les 29 euros ce jeudi, alors que la Société Générale vient de reprendre le suivi du groupe avec une recommandation 'acheter' et un objectif de cours de 35,5 euros. Le premier groupe européen de soin au service des personnes âgées et fragiles a annoncé une hausse au 3ème trimestre de son activité de 5,6% (961,1 ME), dont +1% de croissance organique. Le Chiffre d'affaires sur 9 mois est ainsi ressorti en hausse de 6%, dont +1% de croissance organique. A retenir, la résilience opérationnelle sur la période écoulée malgré les mesures de confinement et de limitation d'activité qui ont concerné 80% des établissements entre mars et juin 2020 avec une bonne contribution des différentes acquisitions réalisées en 2019 (20) et en 2020 (13).

Korian reperd 1% sur les 29 euros ce jeudi, alors que la Société Générale vient de reprendre le suivi du groupe avec une recommandation 'acheter' et un objectif de cours de 35,5 euros. Le premier groupe européen de soin au service des personnes âgées et fragiles a annoncé une hausse au 3ème trimestre de son activité de 5,6% (961,1 ME), dont +1% de croissance organique. Le Chiffre d'affaires sur 9 mois est ainsi ressorti en hausse de 6%, dont +1% de croissance organique. A retenir, la résilience opérationnelle sur la période écoulée malgré les mesures de confinement et de limitation d'activité qui ont concerné 80% des établissements entre mars et juin 2020 avec une bonne contribution des différentes acquisitions réalisées en 2019 (20) et en 2020 (13).

Le groupe a rappelé les objectifs 2020 et les perspectives 2022 figurant dans son communiqué du 1er octobre. En dépit des fortes incertitudes liées à l'évolution de la situation pandémique, le groupe s'attend pour l'année 2020 à une croissance supérieure à 5%... Il anticipe par ailleurs une marge d'EBITDA sur l'année égale ou supérieure à 13,2%, avant impacts de la norme IFRS 16 et en excluant les coûts exceptionnels liés à la Covid-19 (12,1% en incluant les coûts exceptionnels Covid-19), soit environ 23,0% après prise en compte des impacts IFRS 16 (22,1% en incluant les coûts exceptionnels Covid-19).

A moyen terme, les différents projets engagés par le groupe en matière de médicalisation et de diversification d'offre en réponse aux besoins croissants d'accompagnement des personnes âgées et fragiles lui permettent de viser un chiffre d'affaires supérieur à 4,5 milliards d'euros à l'horizon 2022, avec un niveau de marge d'EBITDA de 15,5% avant impact de la norme IFRS 16 en 2022 (environ 24,7% après impact de la norme IFRS 16 avec environ 80 ME de loyers résiduels) et un levier financier inférieur à 3,5 fois...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.