L'action CGG se stabilise au lendemain du lancement de son augmentation de capital

L'action CGG se stabilise au lendemain du lancement de son augmentation de capital
Entré en flotte en 2011, l'Oceanic Sirius est un sistership de l'Ocanic Vega.

Boursier.com, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 09h17

L'action CGG a clôturé hier à 3,64 euros, après avoir évolué entre 2,81 et 4,10 euros, pour le lancement de son augmentation de capital. Le cours de base qui a été retenu pour l'opération est le cours de clôture du 17 janvier, soit 4,86 euros. Euronext a calculé le nouveau cours de référence, celui du 1er janvier au matin, en prenant en compte la valeur ex-droit, la valeur des BSA 1 et la valeur des BSA 2, ainsi que CGG l'a spécifié dans le prospectus de l'opération. Ce qui aboutit à un cours de référence voisin de 1,954. Le titre a donc facialement bondi de 86,4% hier.

L'augmentation de capital de CGG est réalisée sous forme d'ABSA, à 1,56 euro pièce. Elle est plus complexe que la moyenne car elle comprend et/ou conditionne plusieurs instruments. Les droits préférentiels de souscription (ISIN FR0013310265) ont été détachés et sont cotés depuis hier matin. Ils seront négociables jusqu'au 31 janvier 2018 inclus : 4 droits permettent d'acquérir 13 ABSA. A ces droits s'ajoutent des BSA 2 (FR0013309622, les "BSA" des "ABSA") attachés aux actions issues de l'augmentation de capital. Ils seront admis aux négociations le 21 février puisqu'ils sont en cours de souscription avec les actions. Leur prix d'exercice est de 4,02 euros. Trois bons permettent de souscrire à deux actions jusqu'au 21 février 2023. Si l'augmentation de capital est couronnée de succès, une attribution gratuite de BSA (ISIN FR0013181864, dits BSA 1) exerçables du 21 février 2018 au 21 février 2022 aura lieu. Trois BSA 1 permettent de souscrire à quatre actions au prix de 3,12 euros. Ces BSA 1 ne seront distribués qu'aux actionnaires qui étaient inscrits à l'issue de la journée comptable du 19 janvier 2018.

Euronext fixera le cours de référence des BSA 1 et des BSA 2 sur la base du cours de clôture de l'action CGG le 20 février 2018, puisqu'ils seront admis le 21 février sur le marché. La valeur théorique du DPS n'intègre pas en revanche l'impact des émissions des actions créanciers, des actions créanciers 2, des BSA 3, des BSA de Coordination et des BSA Garantie, lesquels serviront à rémunérer les créanciers qui ont accepté le plan de restructuration.

Ce matin, l'action est presque calme à l'ouverture, sur un gain de 1% à 3,68 euros. Ce 19 janvier correspond aussi à la réduction du nominal de l'action de 0,80 à 0,01 euro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.