L'alliance entre Casino et Auchan dans les achats, un pis-aller ?

L'alliance entre Casino et Auchan dans les achats, un pis-aller ?
casino supermarché

Boursier.com, publié le mardi 03 avril 2018 à 09h35

Décidément, Casino frappe où personne ne l'attend ces derniers mois. Après les accords avec Ocado et Amazon, le groupe révèle ce matin qu'il entame des négociations exclusives avec Auchan en vue de bâtir un partenariat stratégique mondial pour leurs achats alimentaires et non-alimentaires. Les deux groupes veulent accroître leur force de frappe dans les négociations avec leurs fournisseurs en France et à l'international. Ils précisent que les contrats de filière auront toujours leur place et que leur volonté est d'emmener dans leurs bagages à l'export les producteurs français, pour leur ouvrir de nouveaux marchés. Ce partenariat sera en parfaite cohérence avec les engagements pris par les deux groupes dans le cadre des récents Etats Généraux de l'Alimentation, assurent-ils, en excluant notamment les produits frais traditionnels agricoles et de la pêche et les produits de marque nationale des PME ou des entreprises de taille intermédiaire.

Auchan et Casino ont prévu d'associer leurs actuels partenaires à l'achat. La filiale de Rallye précise toutefois que l'alliance d'achat avec Intermarché en France a été stoppée d'un commun accord.

Pas si favorable

La nouvelle des discussions laisse le marché de marbre, avec un titre Casino qui perd -0,7% à 39,53 euros. Pour le bureau d'études Bernstein, l'annonce cherche à préserver la chèvre et le chou en évitant la polémique sur les petits fournisseurs français mais en mettant en place une infrastructure plus efficace sur les grandes marques internationales. En parallèle, l'analyste Bruno Monteyne souligne que cela sonne le glas de l'accord Intermarché. Peut-être Casino a-t-il voulu cesser de favoriser son rival, qui affiche les meilleures performances du panel Kantar sur les prix après avoir bénéficié de la force de frappe commune. Mais le futur accord s'annonce moins favorable que l'ancien, en première lecture, car Intermarché pèse 14,6% du marché français contre 10,7% pour Auchan avec des taux de croissance supérieurs. Quoi qu'il en soit, Bernstein note que Casino occupe le terrain médiatique dernièrement : rachat d'actions, Amazon... mais le principal défi pour l'enseigne est d'améliorer sa rentabilité hier Casino et Franprix, ce qu'un accord avec Auchan n'est pas forcément susceptible d'entraîner.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU