L'Alliance Renault Nissan Mitsubishi structure ses directions

L'Alliance Renault Nissan Mitsubishi structure ses directions
Nissan Carlos Ghosn PDG

Boursier.com, publié le mercredi 14 mars 2018 à 12h41

L'Alliance RenaultNissanMitsubishi continue à avancer ses pions en vue d'une intégration plus poussée des trois marques pour accélérer les synergies. Ce ne sont pas moins de neuf nominations qui ont été annoncées. Tous les postes sont directement rattachés à Carlos Ghosn, le PDG. L'équipe a pour mission de remplir l'objectif stratégique de moyen terme annoncé par le groupe il y a quelques semaines : faire passer les synergies de 5 milliards d'euros en 2016 à 10 milliards d'euros en 2022.

Tsuyoshi Yamaguchi sera le directeur de l'Ingénierie Alliance. John Martin sera le directeur des Fabrications, Ingénierie de Production et Logistique Alliance. Véronique Sarlat Depotte est pour sa part nommée directrice des Achats de l'Alliance, et PDG de Alliance Purchasing Organization. Quant à Christian Vandenhende, il devient directeur Qualité et Satisfaction Client Alliance, alors que Kent O'Hara, passe directeur Après-Vente Alliance. Hadi Zablit, sera le nouveau directeur Business Development Alliance et Arun Bajaj le directeur Talents Alliance. Enfin, Ashwani Gupta, a été désigné directeur Alliance de la Division Véhicules Utilitaires Renault-Nissan-Mitsubishi et Arnaud Deboeuf directeur Alliance CEO Office.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - L'Alliance Renault Nissan Mitsubishi structure ses directions
  • avatar
    Xdorf -

    Pour une fois qu'une marque française se distingue enfin alors qu'on en a les capacités ....
    Et puis si les asiatiques sont si forts c'est bien grâce à la technologie des pays comme la France qui les ont industrialisé à l'époque mais pendant que chez Renault ils passaient leur temps à faire grève les japonnais eux ils bossaient (on n'en sort pas de ces histoires de grèves car tout tourne autour de ça).

  • avatar
    szego -

    RENAULT a fait le bon choix car les japonaises sont très fiables esthétiques et innovantes avec souvent un style avant gardiste
    un géant se renforce et c'est trés bien