L'AMF confirme qu'une OPA n'est pas nécessaire pour réorganiser le capital de Monsieur Bricolage

L'AMF confirme qu'une OPA n'est pas nécessaire pour réorganiser le capital de Monsieur Bricolage©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 16 juin 2016 à 10h50

L'Autorité des marchés financiers a accordé la dérogation à l'obligation de déposer une offre publique demandée par les actionnaires de Monsieur Bricolage, dans le cadre de la réorganisation du capital du holding du distributeur d'équipements de bricolage. Le régulateur a accordé le sésame sur le fondement de l'article 234-9 6o de son règlement général, car le requérant, ANPF, détient indirectement la majorité des droits de vote de la société et qu'il est membre depuis 2002 d'un concert majoritaire au sein duquel il a toujours été prédominant.

Le projet de réorganisation du tour de table du groupe avait été dévoilé au début du mois de juin. Il passe par la cession d'une majorité des actions détenues par la famille Tabur à ANPF, la structure qui gère les intérêts des adhérents du réseau. L'opération est réalisée sur la base d'un cours de 15 euros coupon attaché (14,70 euros coupon détaché).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - L'AMF confirme qu'une OPA n'est pas nécessaire pour réorganiser le capital de Monsieur Bricolage
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]