L'ASN demande à EDF des travaux additionnels sur les centrales de Fessenheim et du Bugey

L'ASN demande à EDF des travaux additionnels sur les centrales de Fessenheim et du Bugey©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 30 octobre 2017 à 13h40

Le renforcement de la sûreté des installations nucléaires françaises se poursuit sous le contrôle de l'Autorité de sûreté nucléaire, qui a fait état aujourd'hui de nouveaux événements classés au niveau 2 de l'échelle de l'INES. EDF a fait savoir au régulateur qu'il n'est pas en mesure de démontrer la tenue au séisme des systèmes auxiliaires des groupes électrogènes de secours à moteur diesel des réacteurs 2 et 5 de la centrale nucléaire du Bugey et des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Fessenheim. Les réacteurs 3 et 4 du Bugey sont en cours d'examen et pourraient eux aussi être concernés. Un événement similaire a fait l'objet d'une première note d'information le 20 juin 2017 pour vingt réacteurs de 1.300 MW, qui ont tous été traités depuis.

Les réacteurs français de 900 et 1.300 MW disposent de deux diesels de secours, qui doivent assurer de façon redondante l'alimentation électrique de certains systèmes de sûreté en cas de défaillance des alimentations électriques externes. En l'espèce, les ancrages dans le génie civil de systèmes auxiliaires des diesels de secours posent question. "En cas de perte des alimentations électriques externes provoquée par un séisme, le fonctionnement des diesels de secours pourrait ne plus être assuré, en raison de la défaillance de leurs systèmes auxiliaires", explique l'ASN, qui a demandé à EDF de procéder à des travaux de renforcement pour les réacteurs concernés.

Le régulateur est tenu de publier un communiqué lors d'un événement classé 2 ou plus sur l'échelle de l'INES. Dans le cas présent, aucun incident n'a eu lieu. Ces dernières semaines, l'ASN a plusieurs fois exigé d'EDF des travaux d'amélioration de la sûreté des installations. Elle a même fait stopper les quatre réacteurs de Tricastin le temps de renforcer une digue qui pourrait présenter un risque en cas de séisme exceptionnel. L'arrêt de production de la centrale, au moins jusqu'à la fin novembre, a conduit EDF à réviser en baisse ses objectifs de production et de résultats 2017. Mi-septembre, l'ASN avait placé sous surveillance renforcée la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher) après une accumulation de manquements aux obligations de sûreté.

L'échelle INES

L'échelle internationale de gravité des incidents ou accidents nucléaires, ou INES, a été créée après l'accident de Tchernobyl, en Ukraine, en 1986. Elle est graduée de 0 à 7, les niveaux 1 à 3 étant des "incidents" et les niveaux 4 à 7 des "accidents". Trois critères de classement entrent en ligne de compte : les conséquences de l'événement à l'extérieur du site, les conséquences de l'événement à l'intérieur du site et la dégradation des lignes de défense en profondeur de l'installation.

- Un événement classé au niveau 0 n'a pas d'importance du point de vue de la sûreté.

- Un événement de niveau 1 concerne une anomalie sortant du régime de fonctionnement autorisé.

- Un événement de niveau 2 est un incident assorti de défaillances importantes des dispositions de sécurité. Il est utilisé aussi en cas de contamination importante à l'intérieur d'un site ou de surexposition d'un travailleur.

- Un événement de niveau 3 signale un accident évité de peu, une contamination grave ou des effets aigus sur la santé d'un travailleur et est utilisé en cas de très faible rejet à l'extérieur.

- Un événement de niveau 4 signale un endommagement important du coeur du réacteur ou des barrières radiologiques, ou l'exposition mortelle d'un travailleur. Il est utilisé pour des rejets extérieurs "mineurs", c'est à dire une exposition du public dans les limites prescrites. C'est le niveau de l'accident le plus grave rencontré en France, l'endommagement du coeur du réacteur A2 de la Centrale de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher) en 1980.

- Un événement de niveau 5 signale un endommagement grave du coeur du réacteur ou des barrières radiologiques. Il est utilisé en cas de rejet "limité", mais susceptible de déclencher les contre-mesures prévues. Ce fut le cas de l'accident de Three Mile Island aux Etats-Unis en 1979.

- Un événement de niveau 6 concerne un rejet important susceptible d'exiger l'application immédiate des contre-mesures prévues. Un événement a été classé au niveau "6" : Kyshtym (1957, URSS)

- Un événement de niveau 7 concerne un rejet majeur avec des effets considérables sur la santé et l'environnement. Deux événements ont été classés "7" : Tchernobyl en 1986 (Ukraine) et Fukushima en 2011 (Japon).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - L'ASN demande à EDF des travaux additionnels sur les centrales de Fessenheim et du Bugey
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    référence à l'article :

    "Tariq Ramadan s'est littéralement jeté sur moi comme une bête sauvage", témoigne Henda Ayari
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    le 3 0 10 2017 à 13 15

    sans vouloir être désagréable ne pourrait-on demander ces braves filles et dames d'aller narrer leurs histoires contre le Suise tariq ramadan dans les colonnes des journaux suisses ?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    le 30 10 2017 à 13 52

    Le pouvoir des anciens contre les modernes !

    c'est vrai que les Jeunes républicains ont demandé à Juppé de se taire et on ne l'entend plus, les jeunes socialistes ont déjà demandé de se taire à Hamon et lui aussi on ne l'entend également plus et l’ensemble des jeunes Français qui ne peuvent plus supporter le brui des vieux politiques leur ont demandé de faire silence , alors hollande devrait pourvoir s'exécuter dans le respect de la démocratie touts de même . D'autant qu'avec son histoire de 9 milliards de détournés au profits de qui ?; que les jeunes contribuables français devront rembourser, il serait bon pour lui qu'il adopte un profil très bas.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    le 30 10 2017 à 10 45

    et bien écoutez ! devant les velléités de censure renouvelées par orange;;;désolé de vous déranger !


    Qu'est-ce que le pouvoir ?

    Qu'est qu'un achat ?
    Qu'est-ce que le pouvoir d'achat ?
    Que sont des mesures ?

    Quand je lis de tels propos je ne peux qu'éclater de ce mauvais rire qui m'indique que franchement notre société est bien décalées des choses simples et vraies de la vie.

    De petites phrases anodines dans leur apparence comme "Les mesures de pouvoir d'achat vont se mettre en place en 2018" sont tellement pleine du mal de notre société que celle ci, particulièrement, synthétise tous les problèmes et astuces de notre démocratie finissante :
    On a à la fois l’ambiguïté :
    on peut interpréter le propos en imaginant un " expert" tenant un mètre susceptible de mesure la dimension du pouvoir d'achat ;
    La rhétorique asphyxiante et paralysante répandue comme un produit pulvérisé : Vont se mettre en place :
    Les métaphores métachrésiennes ( dit autrement on peut voir le" plan" comme des images incohérentes agglutinées les unes aux autres et avec la prétention de dire que de mauvaises images agglutinées valent mieux qu'un long discours) : le pouvoir d'achat ...comme si le pouvoir se résumait et devait se résumer à s'appauvrir en achetant ;

    La démagogie : les mesures de pouvoir d'achat vont se mettre en place en 2018 ...sous entendu que tous ceux qui ont agit avant au sommet de la France ont appauvrit la France.... mais ce n'est là qu'une supputation semblant vouloir dire que les effets du Macronisme sont déjà à prouver que les Français vivent mieux....quel Français peut dire cela aujourd'hui ?

    La Populisme ; des promesses de lendemains qui chantent : qui n'a compris que les promesses de hollande consistant à dire je vais prendre 9 milliards d'argent aux entreprises ne pouvait être que de la poudre aux yeux quand on mesure aujourd'hui que cet argent est évaporé ....et pour les entreprises et pour les Français....et bien entendu pour les contribuables qui eux vont être contraints de payer .


    Et je pourrais continuer ainsi à donner toute la symbolique de ces propos prononcés par un joli minois qui semble ne pas comprendre que son choix n'est autre que le ferment d'aveux d'incompétences qui se dessinent de plus en plus nettement concernant ce gouvernement.

    Arrivera forcément un moment ou les choses essentielles de la vie devront être abordées et là les faux semblant, les vrais fuyants devront prendre autre chose que des starpontins pour faire partie du voyage.

    On est qui, on fait quoi, pour qui pour quoi et dans quelles perspectives ?

    c'est pas compliquée la vie quand on accepte de la considérée comme la vie sans circonvolution bien inutile, bien futile, bien fragile

    J'espère que le délire intellectuel que matérialise cette maladie qualifié d'orthorexie se terminera bientôt en France. On peut souhaiter continuer à dire que les animaux sont sensibles mais imaginez un seul instant que ces animaux en soient à réclamer l'application de mesures de pouvoir d'achat pour 2018...on en arriverait à se demander comment soigner leur maladie !