L'assemblée générale de Sika ne devrait pas faire avancer la cause de Saint-Gobain

L'assemblée générale de Sika ne devrait pas faire avancer la cause de Saint-Gobain©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 mars 2018 à 06h37

Les relations entre les dirigeants de Sika et leur actionnaire de contrôle SWH sont toujours aussi bonnes. Hier, le conseil d'administration a rejeté la proposition soumise par le holding de la famille Burkard de faire entrer Jacques Bischoff au conseil pour qu'il en prenne la présidence. Il a aussi écarté une autre résolution proposée par SWH consistant à lancer un audit sur la rémunération des administrateurs sur la période 2015 à 2017 et sur des questions relatives à la position de Monika Ribar au conseil de Capoinvest.

L'assemblée générale aura lieu le 17 avril prochain. Le conseil d'administration de Sika est toujours vent debout contre l'accord signé entre la famille Burkard et Saint-Gobain, qui offre au français la majorité des droits de vote de la société mais une part minoritaire du capital. Pour des raisons historiques, la famille fondatrice, via son holding SWH, détient en effet 16,1% du capital qui représentent 52,4% des droits de vote.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.