L'Europe bannit les options binaires et encadre les CFD pour les particuliers

L'Europe bannit les options binaires et encadre les CFD pour les particuliers©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 27 mars 2018 à 07h30

L'autorité européenne en charge de la supervision financière (ESMA) a pris hier des décisions radicales contre la vente de produits ultra-spéculatifs aux particuliers. Elle a décidé d'interdire la publicité, la distribution ou la vente d'options binaires aux investisseurs particuliers. Pour les CFD, des règles restrictives ont été adoptées mais aucune interdiction générale n'a été adoptée : l'ESMA impose un levier limité sur les positions ouvertes (allant de 30 pour 1 pour les principales paires du FOREX à 2 pour 1 pour les cryptomonnaies), une marge de clôture de compte de 50%, une protection spécifique contre les pertes, l'interdiction des incitations financières par le fournisseur de CFD et un avertissement ferme standardisé pour prévenir des risques. L'ESMA se réserve le droit de prendre des mesures additionnelles après l'examen de l'efficacité du dispositif.

Au moins trois-quarts des comptes en pertes

Le nouveau cadre mis en place par le régulateur est destiné à protéger les investisseurs particuliers face à la complexité et au manque de transparence de ces produits. Certains intermédiaires font miroiter des gains mirobolants mais oublient de rappeler qu'il est aussi possible de perdre des sommes importantes, bien au-delà même de ce qui a été investi. Les gendarmes financiers de plusieurs pays de l'Union européenne ont remonté des informations concordantes : entre 74 et 89% des comptes CFD de particuliers sont perdants, avec des passifs allant en moyenne de 1.600 à 29.000 euros. L'ESMA ne chiffre pas les pertes sur les options binaires mais souligne qu'elles sont elles aussi conséquentes.

Les mesures annoncées ne seront pas mises en oeuvre immédiatement. Elles seront d'abord traduites puis inscrites au Journal officiel de l'UE. Une fois publiées, elles entreront en vigueur après un mois pour les options binaires et après deux mois pour les CFD.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L'Europe bannit les options binaires et encadre les CFD pour les particuliers