L'exposition de Renault à la Russie pèse sur le titre

L'exposition de Renault à la Russie pèse sur le titre
Nouveau Renault Captur

Boursier.com, publié le lundi 09 avril 2018 à 14h47

Séance compliquée pour Renault qui abandonne 2,2% à 96,5 euros en queue de CAC40. La marque au losange est la victime collatérale des nouvelles sanctions des Etats-Unis visant des entreprises, des hommes d'affaires et des responsables politiques russes soupçonnés par Washington d'être liés à des activités "malveillantes" visant à déstabiliser les démocraties occidentales. Des sanctions à l'origine de la chute des marchés financiers russes et du rouble ce lundi.

Renault est très présent en Russie puisqu'il détient une participation majoritaire dans le premier constructeur automobile du pays, AVTOVAZ. Renault consolide d'ailleurs depuis la fin 2016 les ventes et les résultats de ce dernier. La Russie est ainsi le deuxième marché du Groupe Renault derrière la France.

AVTOVAZ n'échappe pas au plongeon de la bourse moscovite ce lundi, en repli de près de 3%.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU