L'indice PMI IHS Markit manufacturier revu en légère hausse en mai

L'indice PMI IHS Markit manufacturier revu en légère hausse en mai©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 01 juin 2020 à 09h51

Les données PMI mettent de nouveau en évidence une forte dégradation de la conjoncture dans le secteur manufacturier français en mai, les mesures visant à limiter la propagation du coronavirus ayant continué de paralyser l'activité de nombreuses entreprises. Les reculs de la production, des nouvelles commandes et de l'emploi ont toutefois ralenti au cours du mois, entraînant un fléchissement du taux de contraction du secteur par rapport à son niveau record d'avril.

Se redressant de 31,5 en avril à 40,6, l'Indice des Acheteurs PM IHS Markit signale ainsi toujours une forte détérioration de la conjoncture, mais ressort légèrement supérieur à son estimation flash (40,3).

Eliot Kerr, économiste à IHS Markit, commente ainsi les derniers résultats de l'enquête : "malgré un redémarrage de l'activité dans certaines entreprises, le niveau de production global du secteur manufacturier français a continué de reculer en mai, après avoir accusé une baisse record en avril. Bien que le taux de contraction se soit replié au cours de la dernière période d'enquête, la contraction de l'activité manufacturière enregistrée au cours du mois souligne les difficultés auxquelles l'économie du pays devra faire face pour sortir de la crise. En effet, les entreprises sont confrontées à un environnement très défavorable à la demande, les incertitudes entourant la levée des mesures de confinement et le risque de deuxième vague de contamination pesant fortement sur le volume des dépenses clients. C'est l'indice des nouvelles commandes qui permettra dans les prochains mois d'identifier des signes de reprise de la demande, condition essentielle à tout retour de l'économie française à une croissance durable".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.