L'inflation américaine ramène le CAC40 dans le rouge

L'inflation américaine ramène le CAC40 dans le rouge
bourse

Boursier.com, publié le mercredi 14 février 2018 à 14h52

Le CAC40 est passé de 5.154 à 5.081 points quasi-instantanément à 14h30, après l'annonce d'une inflation plus solide que prévu aux Etats-Unis en janvier. Les financiers redoutaient une statistique trop dynamique, qui pourrait amener la banque centrale américaine à accélérer le rythme de sa hausse de taux.

Qui dit taux plus élevés dit argent moins bon marché et moins abondant, ce qui ne plaît guère aux investisseurs. Mais l'absence de progression des salaires aux Etats-Unis et la faiblesse de l'inflation ont longtemps dominé alors que le chômage est au plus bas, une situation atypique qui ne pouvait se poursuivre indéfiniment. La route vers la normalisation est douloureuse pour les marchés, mais loin d'être illogique. En attendant, le CAC40 perd 0,2% alors qu'il gagnait 0,6% avant 14h30. A Wall Street, où les indices ont enchaîné trois séances de rebond, les indicateurs avancés ont viré au rouge après l'annonce de la statistique, le dollar se renforce et le pétrole recule. Et l'inflation américaine de janvier dans tout ça ? Elle a atteint 2,1% (1,9% pour l'inflation sous-jacente) alors que le consensus était à 1,9% (1,7% pour l'inflation sous-jacente).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L'inflation américaine ramène le CAC40 dans le rouge
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    le 14 02 2018 à 14 13

    Quand le pénis tance ce morceau de chair mou qui lui sert de propriétaire, c'est que le pénis tente par excès d'imagination.

    avatar
    pigeonxxl38 -

    vous ne pensez pas au Tueur ex Mafiosi la Branlette il est le propriétaire de grosses Baloches c'est Bandoche ...