L'occasion d'aller vers une économie plus verte, plus productive et plus inclusive, selon le FMI

L'occasion d'aller vers une économie plus verte, plus productive et plus inclusive, selon le FMI©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 02 novembre 2020 à 14h54

"Les perturbations économiques dues à la pandémie offrent l'occasion de réorienter l'économie française afin de la rendre plus verte, plus inclusive et plus productive, notamment dans le prolongement de l'agenda de réformes du gouvernement", affirme le Fonds monétaire international.

A la suite d'une mission effectuée 'virtuellement' dans le pays, l'Institution note qu'alors "qu'une reprise économique vigoureuse s'amorçait au troisième trimestre, les perspectives se sont assombries en raison d'une deuxième vague d'infections et les risques de détérioration sont élevés. Des mesures de relance budgétaire supplémentaires, temporaires et bien ciblées, pourraient se révéler nécessaires en fonction de l'évolution de la situation. Les autorités doivent élaborer dès maintenant un plan crédible et ambitieux de rééquilibrage des finances publiques à moyen terme et le mettre en oeuvre seulement une fois la reprise économique bien engagée".

Perspectives hautement incertaines

"Même après le net rebond observé au troisième trimestre, l'activité économique reste inférieure aux niveaux d'avant la crise et la reprise fragile se heurte aux vents contraires de la deuxième vague de la pandémie", souligne le FMI. "L'activité devrait reculer d'environ 10% pour l'ensemble de l'année 2020 ; une contraction au quatrième trimestre devrait contrebalancer les résultats meilleurs que prévu du troisième trimestre. Pour 2021, les services du FMI prévoient une reprise partielle de 5 à 6%, mais celle-ci dépendra de l'évolution de la pandémie et des mesures d'endiguement associées".

Les aléas sur les perspectives sont importants et restent orientés à la baisse. Côté positif, le FMI explique que l'activité pourrait redémarrer sensiblement plus rapidement que prévu en cas de fin de la pandémie grâce à l'arrivée d'un vaccin ou d'un traitement efficace plus tôt qu'estimé. Du côté négatif, la prolongation de la crise sanitaire jusqu'en 2021, des conséquences du Brexit plus graves que prévu, un resserrement des conditions financières, une montée des tensions sociales et une accélération des tendances à la dé-mondialisation pourraient peser sur les perspectives économiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.