L'Oreal : analystes en renfort

L'Oreal : analystes en renfort©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 23 avril 2021 à 16h25

L'Oreal cède 0,8% à 345 euros en fin de séance ce vendredi à Paris. La Deutsche Bank a revalorisé le dossier de 350 à 370 euros en restant à l'achat sur le numéro un mondial des cosmétiques qui a fait état d'une croissance organique de 10,2% au premier trimestre. Le chiffre d'affaires a progressé de 5,4% à 7,61 milliards d'euros, en accélération par rapport à la hausse de 4,8% enregistrée au quatrième trimestre, grâce notamment au dynamisme de la région Asie-Pacifique, Chine en tête, et à la vigueur des ventes en ligne de produits de beauté.

L'Oreal cède 0,8% à 345 euros en fin de séance ce vendredi à Paris. La Deutsche Bank a revalorisé le dossier de 350 à 370 euros en restant à l'achat sur le numéro un mondial des cosmétiques qui a fait état d'une croissance organique de 10,2% au premier trimestre. Le chiffre d'affaires a progressé de 5,4% à 7,61 milliards d'euros, en accélération par rapport à la hausse de 4,8% enregistrée au quatrième trimestre, grâce notamment au dynamisme de la région Asie-Pacifique, Chine en tête, et à la vigueur des ventes en ligne de produits de beauté.

Bernstein a évoqué un "très bon début d'année", mais a souligné aussi la moindre performance de la division des Produits Grand Public en raison de sa forte exposition au maquillage, où la demande est plus limitée en ces temps de confinement par rapport à d'autres produits comme les soins de la peau...
De son côté, Bryan Garnier a revalorisé le dossier à 380 euros et réitéré son avis 'conviction à l''achat'. Le broker reste (très) optimiste pour l'exercice, en particulier après le dynamisme des ventes au premier trimestre et les premiers signes positifs sur le maquillage (Israël et États-Unis en mars).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.