L'Oréal : poursuit sa forte croissance

L'Oréal : poursuit sa forte croissance
Jean-Paul Agon PDG L'Oréal

Boursier.com, publié le jeudi 26 juillet 2018 à 22h58

Au 1er semestre, la croissance du chiffre d'affaires du groupe L'Oréal ressort à +6,6%. A données publiées, le chiffre d'affaires du Groupe de cosmétiques, au 30 juin, atteint 13,39 milliards d'euros, soit -0,2%.

L'effet net de changement de structure est de +0,4%. Les effets monétaires ont eu un impact négatif de -7,2%. En extrapolant les cours de change du 30 juin, l'impact des effets monétaires s'établirait à environ -4,3% sur le chiffre d'affaires de l'ensemble de l'année.

A fin juin, la Division des Produits Professionnels croît de +1,6% à données comparables et est à -6,2% à données publiées. La Division affiche une progression de +2,5% à données comparables, et de -4% à données publiées. L'Oréal Luxe progresse de +13,5% à données comparables et +5,9% à données publiées, confirmant son dynamisme du début d'année. La Division Cosmétique Active continue d'accélérer sur ce semestre à +11,4% à données comparables et +8,5% à données publiées.

La marge brute, à 9,792 MdsE, ressort à 73,1% du chiffre d'affaires, en forte amélioration de 130 points de base. Les frais de recherche et développement, à 447 ME, sont en croissance de +5,2%. Leur niveau relatif est en légère augmentation à 3,3% du chiffre d'affaires. Les frais publi-promotionnels ressortent à 30% du chiffre d'affaires, en augmentation de 80 points de base, témoignant du soutien à nos marques. Les frais commerciaux et administratifs, à 20,5% du chiffre d'affaires, sont en légère diminution de 10 points de base.

Au total, le résultat d'exploitation, à 2,575 MdsE, s'établit à 19,2% du chiffre d'affaires, en augmentation de 30 points de base. Le résultat financier net est positif à 14,5 ME. Les dividendes de Sanofi s'élèvent à 358 ME. Le résultat net hors éléments non récurrents part du Groupe ressort à 2,3 MdsE en croissance de +5,2% par rapport au résultat net des activités poursuivies hors éléments non récurrents publié au 30 juin 2017. Le Bénéfice Net Par Action, à 4,08 euros est en progression de +5,3% par rapport au 1er semestre 2017.

La marge brute d'autofinancement s'élève à 2,779 MdsE, en croissance de +5,5% par rapport au premier semestre 2017. La variation du besoin en fonds de roulement ressort à 431 ME. Le cash-flow opérationnel s'élève à 1,568 MdE, soit -3,7%. Après paiement du dividende, rachats d'actions et coûts des acquisitions, le flux résiduel ressort à -1,49 MdE. Au 30 juin, la trésorerie nette s'établit à 362 ME, à comparer à une dette nette de 1,492 MdE au 30 juin 2017.

Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L'Oréal, commente : Dans un marché de la beauté toujours dynamique et qui continue à se valoriser, L'Oréal poursuit sa forte croissance. Sur des marchés toniques, les Divisions L'Oréal Luxe et Cosmétique Active sont toutes deux en progression à deux chiffres, portées par la puissance de leur portefeuille de marques et par la qualité de leurs innovations. La Division des Produits Grand Public, avec notamment une performance robuste de L'Oréal Paris, est en croissance modérée, freinée par un environnement très difficile dans certains marchés. La Division des Produits Professionnels est, quant à elle, en légère progression. Par Zone géographique, les Nouveaux Marchés ont encore accéléré, en particulier en Asie. L'Amérique du Nord est en amélioration graduelle, tandis que l'Europe de l'Ouest est pénalisée par les difficultés persistantes en France, ainsi que par le ralentissement du Royaume-Uni.

Le dirigeant ajoute : Le Groupe poursuit son avance digitale, notamment en e-commerce qui progresse de +36,4% sur ce semestre et représente 9,5% des ventes, et conforte son leadership en Travel Retail qui croît de +27,3%. Les résultats du Groupe sont de qualité et porteurs d'avenir. En effet, la forte croissance de la marge brute permet d'augmenter la rentabilité, tout en soutenant les investissements en Recherche et Innovation, ainsi qu'en renforçant les moyens moteurs consacrés au développement de nos marques. Le bénéfice net par action augmente de +5,3% et de +10,7% à taux de change constants.

Jean-Paul Agon conclut : La bonne croissance de l'activité et la qualité des résultats de ce premier semestre confortent notre confiance dans notre capacité à surperformer à nouveau le marché cosmétique en 2018 et à réaliser une croissance comparable significative de notre chiffre d'affaires ainsi qu'une progression de notre rentabilité.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU