La Banque d'Angleterre relève son principal taux directeur de 0,25 pt

La Banque d'Angleterre relève son principal taux directeur de 0,25 pt©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 02 août 2018 à 13h25

La Banque d'Angleterre a relevé ce jeudi son principal taux directeur d'1/4 de point à 0,75%, mais a prévenu qu'elle n'était pas pressée de poursuivre son resserrement monétaire en raison des incertitudes persistantes entourant les négociations sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE et les inquiétudes entourant le devenir de l'économie britannique.

Cette décision de relever le taux directeur pour le porter de 0,50% à 0,75% a été prise à l'unanimité des 9 membres du comité de politique monétaire. Les économistes s'attendaient à une telle décision dans la mesure où la Banque d'Angleterre tente de sortir d'une politique monétaire "super-accommodante" menée depuis près de 10 ans. La BoE a expliqué à cette occasion que si l'économie britannique enregistrait une croissance moindre que pendant la période qui a précédé le référendum sur le Brexit, elle était néanmoins proche de sa "vitesse maximale" ou de ses "pleines capacités", ce qui renforce les perspectives de montée des pressions inflationnistes. et justifie le mouvement du jour.

Le message de la banque centrale demeure toutefois celui de hausses des taux "limitées et graduelles" alors qu'elle prévoit que l'inflation dépassera à peine son objectif de 2% au cours des prochaines années. La livre sterling a quelque peu réduit ses pertes face au dollar après l'annonce de la décision de la Banque d'Angleterre, à 1,3125 dollars, avant de revenir à 1,3090/$ entre banques quelques minutes plus tard...

Terrain inconnu

Pour Rob Scammell, Senior Portfolio Manager, "L'économie moderne britannique est entrée en terrain inconnu... La dernière fois que le taux directeur était à ce niveau date de février 2009"..."Depuis nous avons eu 3 élections législatives, 3 Coupes du Monde et 6 éclipses totales du soleil. Mark Carney n'était Gouverneur de la Banque centrale - au Canada - que depuis 3 mois. Ici au Royaume-Uni, Gordon Brown était Pemier Ministre et en tête dans les sondages. Bref, c'était il y a bien longtemps !"
Et de conclure : "La situation économique a aussi évolué de manière importante même si cela cela ne semble pas être le cas. Le chômage a baissé à 4% après un pic à 8,5%, le déficit budgétaire est passé de 10% à 2% du PIB et l'inflation de 5,1% à 2,4% - ayant même été à moins 0,1%. Au bout du compte, une augmentation de 0,25% du taux directeur ne va pas tellement changer ces fondamentaux économiques, mais elle donne une indication plus claire de la direction prise."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.