La BCE a ralenti le rythme de ses achats de titres la semaine dernière

La BCE a ralenti le rythme de ses achats de titres la semaine dernière©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 avril 2021 à 15h59

Les achats d'obligations de la Banque centrale européenne dans le cadre de son plan d'achats d'urgence face à la pandémie (PEPP) ont été divisés par deux la semaine passée. Selon les données de l'Institution, la BCE a acquis 10,6 milliards d'euros (achats nets) de titres lors de la semaine précédant le WE de Pâques, contre 19 MdsE la semaine précédente. Un week-end prolongé qui explique sans doute cette moindre intervention de la BCE sur le marché.

Les achats d'obligations de la Banque centrale européenne dans le cadre de son plan d'achats d'urgence face à la pandémie (PEPP) ont été divisés par deux la semaine passée. Selon les données de l'Institution, la BCE a acquis 10,6 milliards d'euros (achats nets) de titres lors de la semaine précédant le WE de Pâques, contre 19 MdsE la semaine précédente. Un week-end prolongé qui explique sans doute cette moindre intervention de la BCE sur le marché.

La BCE a commencé le mois dernier à augmenter ses achats d'obligations, mettant ainsi en application sa promesse d'accélérer l'utilisation des 1.850 milliards d'euros prévus pour faire baisser les coûts d'emprunts, alors que des tensions sur le marché obligataire européen commençaient à se matérialiser dans le sillage de la hausse des taux observée aux Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.