La BCE laisse ses taux inchangés mais sa communication évolue

La BCE laisse ses taux inchangés mais sa communication évolue©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 08 mars 2018 à 13h45

La Banque centrale européenne vient, comme attendu, de laisser ses taux directeurs inchangés au terme de sa réunion de politique monétaire du 8 mars. Le principal taux directeur, le taux de refinancement reste à 0,00%. Il s'agit du taux auquel les banques peuvent emprunter de l'argent à la BCE lors des appels d'offres hebdomadaires de la banque centrale. La décision de le faire descendre au plancher avait été prise pour irriguer l'économie et ainsi favoriser la reprise au sortir de la crise des subprimes. Ce taux est à 0 depuis mars 2016. Le taux de facilité marginal est lui maintenu à 0,25%. C'est le coût d'emprunt des banques pour obtenir des liquidités à 24h00. Enfin, le taux de dépôt est toujours négatif, -0,4%, pour empêcher les établissements de stocker leurs réserves excédentaires et maximiser la circulation des liquidités dans l'économie.

Des taux qui resteront à leurs niveaux actuels pendant une période prolongée

Le Conseil des gouverneurs prévoit toujours "que les taux d'intérêt directeurs de la BCE resteront à leurs niveaux actuels pendant une période prolongée, et bien au-delà de l'horizon fixé pour les achats nets d'actifs".

Le biais accommodant du QE disparaît

Le rythme mensuel des rachats d'actifs est également confirmé à 30 milliards d'euros. Des achats qui "devraient être réalisés jusque fin septembre 2018 ou au-delà, si nécessaire, et, en tout cas, jusqu'à ce que le Conseil des gouverneurs observe un ajustement durable de l'évolution de l'inflation conforme à son objectif". La phrase liée au biais accommodant que pourrait prendre le programme, à savoir que la BCE restait prête à augmenter ses achats d'actifs si cela s'avérait nécessaire, disparaît donc de la communication de la BCE. Un élément attendu par un grand nombre d'experts.

La BCE réaffirme en revanche que "l'Eurosystème procédera au réinvestissement des remboursements au titre du principal des titres arrivant à échéance acquis dans le cadre du programme d'achats d'actifs (asset purchase programme, APP) pendant une période prolongée après la fin de ses achats nets d'actifs et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire. Cela contribuera à assurer à la fois des conditions de liquidité favorables et une orientation appropriée de la politique monétaire".

La traditionnelle conférence de presse de Mario Draghi débutera à 14h30.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU