La BCE n'a pas débattu d'un éventuel achat d''obligations spéculatives'

La BCE n'a pas débattu d'un éventuel achat d''obligations spéculatives'©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 juin 2020 à 15h06

Christine Lagarde s'exprime depuis 14H30 à la suite de la dernière décision de politique monétaire de la BCE. Répondant aux questions des journalistes, la dirigeante affirme que la BCE surveillera l'évolution des marchés mais n'a pas discuté de l'inclusion des obligations 'spéculatives' dans son programme d'achat d'urgence en cas de pandémie. En revanche, il y avait un large consensus au sein du Conseil pour augmenter la taille du PEPP. Selon C.Lagarde, le PEPP a déjà fait ses preuves, empêchant une spirale négative sur les marchés, mais les perspectives d'inflation et les conditions financières signifiaient que le plan devait être renforcé.

A la suite à la décision de la Cour constitutionnelle allemande, la dirigeante réaffirme que l'arrêt rendu par la Cour de Karlsruhe s'adresse au gouvernement et au parlement allemands, et non à la BCE. Elle espère que les deux parties trouveront une solution qui ne compromettra en rien l'indépendance de la BCE.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.