La BCE sur les traces de la FED ?

La BCE sur les traces de la FED ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 11h42

La Banque centrale européenne sur les traces de la FED ? Lors d'une conférence à Francfort, Christine Lagarde a indiqué que la nouvelle stratégie adoptée par la Réserve fédérale en matière d'inflation valait la peine d'être examinée dans le cadre de la révision stratégique de l'institution. "Si elle est crédible, une telle stratégie peut renforcer la capacité de la politique monétaire à stabiliser l'économie lorsqu'elle est confrontée à la limite inférieure", a déclaré la présidente de BCE. "En effet, la promesse d'un dépassement de l'inflation augmente les attentes d'inflation et donc fait baisser les taux d'intérêt réels".

Les remarques de Mme Lagarde sont sans doute le signal le plus fort envoyé jusqu'ici sur le fait que la BCE va probablement changer son objectif d'inflation, alors que l'objectif d'une hausse des prix de "moins de 2%, mais proche de 2%" en place depuis des années peine à être atteint malgré une politique monétaire ultra-expansionniste. La BCE a entamé l'année dernière la première révision complète de sa stratégie depuis près de deux décennies, mais cette dernière a été retardée par la pandémie de coronavirus. Elle couvre un large éventail de sujets, notamment l'objectif d'inflation mais aussi le changement climatique et la numérisation.

Les dernières projections de la BCE montrent que l'inflation ne sera en moyenne que de 1,3% en 2022, bien en-dessous de l'objectif d'un peu moins de 2%. L'appréciation de l'euro cette année rend la tâche de l'Institution encore plus difficile, en pesant sur les prix des importations.

S'exprimant lors du même événement, intitulé "La BCE et ses observateurs", Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, a averti sur l'éventuel élargissement des pouvoirs de la BCE : "nous devons également être très attentifs à la manière dont nous interprétons notre mandat... Plus nous interprétons notre mandat de manière large, plus le risque est grand que nous nous empêtrerons dans la politique et que nous nous surchargerons de trop de tâches".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.