La BCE va t-elle augmenter ses taux avant la fin de l'année?

La BCE va t-elle augmenter ses taux avant la fin de l'année?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 29 janvier 2018 à 10h35

L'équipe de recherche économique de Barclays revient ce matin sur la dernière réunion de la BCE. Si, comme attendu, la politique monétaire de l'Institution n'a pas évolué, Barclays note que la volatilité du marché des changes est clairement vue comme une source d'inquiétude pour le Conseil des gouverneurs. A l'inverse, la solidité du cycle économique a également été mise en avant par Mario Dragi alors que la demande intérieure et les exportations nettes demeurent favorables à la croissance.

Malgré la récente appréciation de l'euro, la croissance mondiale plus forte que prévu stimule en effet les exportations du Vieux continent. Barclays table ainsi sur une hausse du PIB de la zone euro de 2,5% cette année (2,3% pour la BCE) et s'attend à ce que la BCE rehausse ses prévisions lors de sa prochaine réunion en mars. A noter que la banque anglaise est actuellement positionnée nettement au-dessus du consensus (+2,2%).

Concernant plus précisément la politique monétaire de la BCE, Barclays souligne que Mario Draghi a livré un message politique plutôt 'dovish', montrant quelques signes d'inquiétude concernant la récente appréciation de l'euro et les attentes croissantes du marché quant aux futures hausses des taux. Le patron de l'Institution allant jusqu'à dire que, d'après les données actuelles, il y avait que très peu de chances de voir les taux d'intérêt relever cette année. De la même manière, Draghi a également souligné que la première hausse des taux aurait lieu "bien au-delà de la fin du programme de rachats d'actifs". Barclays estime que ce message visait principalement à atténuer l'évolution récente des attentes du marché et à limiter la pression haussière sur la monnaie unique.

Au final, bien que Mario Draghi ait mis l'accent sur les prévisions à long terme, et en particulier sur la mention "bien après la fin du QE", Barclays pense que la BCE modifiera sa forward guidance en avril, mettra fin à son programme de rachats d'actifs en septembre, et procédera à une première hausse des taux de dépôt en décembre.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU