La BEI approuve un record de 12,6 MdsE de financements à l'appui de 83 projets

La BEI approuve un record de 12,6 MdsE de financements à l'appui de 83 projets©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 juillet 2018 à 12h58

La Banque européenne d'investissement (BEI) a approuvé 12,6 milliards d'euros de nouveaux financements à l'appui de 83 projets situés en Europe, en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Cela représente un niveau record de nouveaux soutiens consentis lors d'une réunion mensuelle du Conseil d'administration de la BEI.

Le plan Juncker dépasse l'objectif initial

En approuvant 48 projets équivalant à 6,1 milliards d'investissements garantis au titre du Plan d'investissement pour l'Europe, le Conseil d'administration de la BEI permettra au Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) du plan Junker de dépasser son objectif initial de 315 milliards d'euros d'investissements.

A la suite de l'approbation par le Conseil d'administration, la BEI apportera la dernière touche à de nouveaux programmes en partenariat avec des banques locales visant à améliorer l'accès aux financements des petites entreprises et apportera son concours à de nouveaux investissements dans l'énergie, les transports, les communications et le développement urbain.

"Le plan Juncker est une réussite. Le Groupe BEI a dépassé ses engagements. En effet, ses financements représentent nettement plus que les 315 milliards d'euros visés pour la période de trois ans prenant fin ce mois. Nous avons montré que l'Europe peut mettre son énergie et sa créativité au service des défis économiques. Mais il ne faut pas dormir sur nos lauriers. L'Europe est toujours en retard sur ses concurrents internationaux et sur ses propres objectifs en matière d'investissements dans l'innovation, l'éducation et d'autres secteurs stratégiques. La BEI poursuit ses efforts visant à renforcer la compétitivité de l'Europe. La banque de l'UE s'est révélée être un atout majeur de la politique de l'Europe en matière d'investissement et d'économie. Avec les autres institutions de l'UE, nous devons nous appuyer sur cette réussite et nous servir de ce modèle pour redoubler d'efforts et rendre l'Europe plus inclusive et plus solide sur le plan économique", a ajouté Werner Hoyer, président de la Banque européenne d'investissement.

Soutenir l'investissement privé et l'emploi

Le Conseil d'administration a approuvé 4,5 milliards d'euros de nouveaux financements visant à appuyer les investissements des entreprises en Europe et au-delà. Ils permettront à des partenaires financiers locaux de s'attaquer aux déficits d'investissement dans dix-sept pays de l'UE et au chômage des jeunes en Bosnie-Herzégovine. Un nouveau dispositif visant à soutenir l'investissement des entreprises sociales en Europe bénéficiera aussi d'un appui.

Ces financements incluent des prêts destinés aux entreprises liées à l'agriculture en Roumanie, aux entreprises du tourisme en Italie, aux microentreprises en Pologne et en Allemagne, aux sociétés axées sur les exportations en Slovaquie et à une plateforme de pointe entre pairs. De nouveaux financements seront mis à la disposition des PME et des ETI via des lignes de crédit intermédiées par des banques locales, des structures de garantie, des fonds de dette et de participation et des programmes avec des banques nationales de promotion économique.

Projets liés aux énergies propres

La BEI accordera plus de 3,4 milliards d'euros en faveur de nouveaux investissements dans des projets liés aux énergies renouvelables, à l'efficacité énergétique, aux bâtiments à consommation d'énergie quasi nulle, à l'hydroélectricité et au chauffage urbain.

Les projets liés à l'énergie approuvés hier comprennent un nouveau parc éolien belge en mer, des centrales solaires en Espagne, du chauffage urbain à Budapest, trois centrales hydroélectriques dans le nord du Portugal et de nouveaux investissements visant à réduire les pertes de charges électriques en Jamaïque. Le concours apporté à une nouvelle initiative visant à financer les énergies renouvelables locales aux Pays-Bas a aussi été confirmé.

Durable, le transport

Un nouveau financement BEI de 1,8 milliard d'euros au total a été accepté afin de soutenir les projets liés aux transports durables. Il englobe du nouveau matériel roulant pour assurer le transport ferroviaire de banlieue à Berlin, des infrastructures aéroportuaires pour faire face à l'augmentation future du trafic aérien en Guadeloupe et à Venise, la construction de la première ligne de métro à Bogota, des bus à faible niveau d'émission à Varsovie, la multiplication des bornes de rechargement de véhicules électriques en Italie, un nouveau pôle de transports fluviaux en Chine et la modernisation des parcs de véhicules de transports publics en Espagne.

La BEI apportera une nouvelle fois son concours, à hauteur de 1,8 milliard d'euros, en faveur des investissements des villes et des autorités locales en Europe dans les services publics, la revitalisation urbaine, la santé, l'eau et les systèmes d'éclairage public à économie d'énergie.

Le Conseil d'administration a également approuvé le soutien de projets de haut débit à large bande en Italie, l'expansion des réseaux mobiles et à large bande au Kenya et le déploiement de réseaux de télécommunications mobiles de nouvelle génération en Europe...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU