La bourse ravie de la vente de titres Renault par l'Etat

La bourse ravie de la vente de titres Renault par l'Etat
Renault Kaptur

Boursier.com, publié le vendredi 03 novembre 2017 à 09h34

L'Etat a annoncé hier soir la cession de 14 millions d'actions Renault, soit 4,73% du capital, pour environ 1,2 milliard d'euros. Ces titres avaient été acquis en avril 2015 pour peser dans la négociation sur la gouvernance du constructeur et ses rapports avec Nissan. Ils permettront de dégager 55 ME de plus-value pour Bercy. Dans le cadre de cette opération, Renault a décidé de racheter 10% des titres cédés, soit 1,4 millions de ses propres actions, en prévision d'une offre réservée à ses salariés, pour les associer à ses performances économiques. Les actions ont été acquises dans le cadre du placement, qui a été réalisé à environ 86,42 euros pièce, presque sans décote sur le cours de la veille. La facture pour le constructeur représente donc environ 121 millions d'euros pour 0,47% de son capital. L'Etat ne détient plus que 15,01% du capital.

La sortie de l'Etat semble ravir le marché, qui fait monter le titre de 4% à 90 euros. Une progression renforcée par les cours élevés du placement des titres, qui montrent que le papier a été facilement absorbé, sans besoin de décote pour convaincre les investisseurs. Dans l'esprit des investisseurs, une moindre présence de l'Etat français signifie aussi que le constructeur aura plus de latitude pour mener à bien sa stratégie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU