La CADES clôture avec succès un nouvel emprunt de référence en euros

La CADES clôture avec succès un nouvel emprunt de référence en euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 09 juin 2021 à 06h57

La CADES (Caisse d'Amortissement de la Dette Sociale), a clôturé mardi un nouvel emprunt de référence dans le cadre de son programme d'émissions sociales (social bonds), de maturité 5 ans et d'un montant de 4 milliards d'euros. Cette nouvelle transaction s'inscrit dans le cadre des opérations de reprise de dette d'un montant de 40 milliards d'euros programmées d'ici la fin de l'année 2021.

La CADES (Caisse d'Amortissement de la Dette Sociale), a clôturé mardi un nouvel emprunt de référence dans le cadre de son programme d'émissions sociales (social bonds), de maturité 5 ans et d'un montant de 4 milliards d'euros.
Cette nouvelle transaction s'inscrit dans le cadre des opérations de reprise de dette d'un montant de 40 milliards d'euros programmées d'ici la fin de l'année 2021.

Depuis le début de l'année, la CADES a ainsi déjà réalisé avec succès sept émissions sociales dans le cadre de ce programme, lui permettant de lever un montant total de 29,5 milliards d'euros sur les marchés financiers, soit près des 3/4 du programme de financement de 40 milliards d'euros prévu pour 2021.

Principales caractéristiques de l'émission

Le prix de cette émission de coupon 0%, et d'échéance 25 novembre 2026, a été fixé à 101,229%, soit un taux offert de -0,224%. Cette transaction a été conclue avec un écart de 15 points de base au-dessus de l'OAT de référence 25 novembre 2026.
La CADES a mandaté BNP Paribas, HSBC, Morgan Stanley et Société Générale en tant que chefs de file pour diriger cette opération.
Cet emprunt de référence en euros a une nouvelle fois rencontré un large succès auprès des investisseurs, permettant de constituer, un livre d'ordre de plus de 9,4 milliards d'euros rassemblant 154 investisseurs, dont 50% d'investisseurs ESG.
Le placement s'est effectué pour 16% en France, 10% en Allemagne, 8% au Benelux, 9% dans le reste de la zone euro, 31% au Royaume-Uni, 6% dans le reste de l'Europe, 18% en Asie et 2% en Amérique. Les investisseurs institutionnels (gestions de fonds, assureurs, fonds de pension) ont souscrit
37% de l'emprunt, les banques 34%, les banques centrales et institutions officielles 26%, et d'autres investisseurs 3%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.